Menu
Cliquez sur la barre titre pour revenir sur le menu.

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Historique

Création en janvier 1915
Ecole de formation élémentaire au pilotage.

Encadrement de l'école de pilotage de Chartres pour septembre / octobre 1915

d'après un document transmis par Arnaud Carobbi que je remercie pour son aide


  • Commandement de l'école : Cne Fassin - Cne Illacq - Cne Villien.
  • Personnel de l'école : Docteur Lorier (médecin de l'école) - M. Estrade (officier d'administration) - M. Charbonnel (officier d'administration) - Adj Chauveau (vaguemestre).
  • 14 Moniteurs : Cne Adolphe Varcin (chef pilote) - Slt Drevet (chef moniteur grande piste)- Slt Massoneau - Adj Mauvais - Adj Didier - Caporal François Dupré - Caporal Coste - Sgt Marcel Derunes - Sgt Paul Barbara - Sgt Vasseur - Sgt Andeny - Brigadier Lobs - Sgt Gay - Caporal Jean Renault.
  • 43 Elèves : Ltt Jossé - Ltt Paul Reverchon - Slt Rousset - Slt Maldidier - Ltt Rimbaud - Asp Rimbaud - Asp Auboeuf - Slt Roussin - Slt Tiberghien - Ltt Weiss - Ltt Point-Dumont - Slt Darmancier - Ltt Buchet - Cne Yankowitch - Cne Patrachkowitch - Ltt Mikailowitch - M. Guilhaumon - Slt Joseph Genet de Chatenay - Ltt Jourdain - Slt Petit - Docteur Sédillot - Slt Boillot - Ltt Azire - Slt de Lajudie - EV Goumaud - Slt Bares - Lt Maire - Slt de Moussac - Ltt Bompard - Ltt Tranchant - Slt Mouraud - Slt Renaud - M. Hyvert de Lignac - Slt Brice-Bretocq - Ltt Floch - SltTabart - Slt Thiriez - Slt Hadengue - Cne Grenier - Cne Gassin - Slt de Saint-Genest - Slt Privat - Ltt Barbey.

Les hommes

Les hommes

Slt Adolphe Léopold Varcin posant devant son MF 7 alors qu'il était détaché comme pilote à la commision d'études pratiques pour l'armement et la défense des aéronefs du camp de Châlons du 13 mai au 2 août 1914 - Carte postale d'époque.
Slt Adolphe Léopold Varcin - Né le 17 février 1884 à Chamoux (Savoie) - Fils de Jules Varcin et de Hortense Marie Caroline Françoise Chevalier - Engagé volontaire pour 5 ans au 5ème régiment d'artillerie, le 17 février 1902 - Nommé Maréchal des Logis, le 10 novembre 1903 - Formation d'offcier à l'école militaire de l'artilelrie et du Génie, le 3 avril 1907 - Affecté au 22ème régiment d'artillerie comme Sous-Lieutenant, le 1er avril 1908 - Nommé Lieutenant, le 1er avril 1910 - Affecté au 46ème régiment d'artillerie de Rouen, le 10 septembre 1910 - Passé en hors cadre au titre de l'aéronautique, placé à la suite au 1er régiment du Génie (aérostation), le 23 décembre 1911 - Passé à l'aviation comme élève pilote, le 11 janvier 1911 - Brevet de pilote militaire n° 51 obtenu, le 27 septembre 1911 - A étudié le bombardement par avion et participé au prix de l'Aéro-cible Michelin en 1912-1913 - En 1912, avec 10 projectiles sur 13 sur la cible, il s'est classé premier dans la catégorie des pilotes seuls à bord de leur avion et second du classement général derrière l'équipe Gaubert-Scott avec 12 projectiles sur 15 sur la cible - En 1913, il est gagnant du prix et premier du classement général avec 13 projectiles sur 15 dans la cible - Marié à Jeanne Boulanger, le 1er février 1913 - Recordman du monde de vol avec passager avec 600 km en 7h48, le 13 juillet 1913 - Chevalier de la Légion d'Honneur, le 31 décembre 1913 - Pilote de l'escadrille du cours pratique d'artillerie de Campagne du Camp de Mailly du 2 mars du 18 août 1912 - Pilote de l'escadrille MF 5 du 3 au 21 septembre 1912 - Pilote de l'escadrille MF 2 du 21 septembre 1912 au 1er janvier 1913 - Détaché comme pilote à la commision d'études pratiques pour l'armement et la défense des aéronefs du camp de Châlons du 13 mai au 2 août 1914 - Pilote de l'escadrille MF 25 du 2 août au 10 novembre 1914 - Croix de Guerre avec une citation à l'ordre de la 3ème armée, le 10 octobre 1914 - Nommé Capitaine, le 25 décembre 1914 à titre définitif - Chef pilote de l'école d'aviation militaire de Chartres du 25 décembre 1914 au 21 mars 1916 - Chevalier de la Couronne d'Italie, le 25 mai 1915 - Commandant de l'école d'aviation militaire de Châteauroux et Châteauroux-Vineuil du 21 mars 1916 au 13 juin 1918 - Pilote de la RGA du 13 au 15 juin 1918 - Pilote de l'escadrille BR 126 du 15 juin au 15 juillet 1918 - Pilote de l'escadrille BR 25 du 15 juillet au 14 août 1918 - Pilote du Parc Aéro IV du 14 août au 23 novembre 1918 - Affecté au 22ème régiment d'aviation de chasse du 23 novembre 1918 au 25 février 1919 - Ordre du Soleil Levant du Japon, le 5 mars 1919 - Congé sans solde de 2 ans en 1918 - Démission de l'armée, le 5 février 1921 - Directeur adjoint de la Société Générale des Travaux du Nord à Lens de février 1919 à septembre 1941 - A refusé de participer comme directeur de la Société Générale des Travaux du Nord à la construction du mur de l'Atlantique - En retraite civile, le 17 février 1954 - Décédé, le 12 juin 1967.

Les photos

Terrain de l'école d'aviation militaire de Chartres - photo datant de 1925 - Cette école a servi à la formation élémentaire des pilotes - Photo SHD section Air de Vincennes.

Sous-lieutenant Marcel Derunes, pilote instructeur MF de l'école d'aviation de Chartres en 1915. Avant guerre, il était pilote de la société Breguet. Il pose à coté d'un MF 11 de l'école de Chartres. Avant son affectation en école, le sous-lieutenant avait effectué un tour d'opérations au sein de l'escadrille MF 36. Photo : collection Arnaud Carobbi que je remercie pour son aide.

Le Slt Marcel Derunes a été pilote de guerre durant tout le premier conflit mondial. Avec 1.300 heures de vol, il a piloté tous les avions de l'époque et au titre de la formation des aviateurs de l'école de pilotage de Chartres, 3.260 pilotes sont passés sous sa "coupe".
Rappelé en 39-45, M. Derunes a été décoré de la Légion d'honneur, de la médaille militaire, de la Croix de guerre, au titre de 14-18 et de 39-45.

MF 11 à moteur 80 HP de l'école militaire d'aviation de Chartres en novembre-décembre 1915 - Il est équipé d'un systéme de patins anti-retournement pour limiter au maximum les accidents de décollage et d'atterrissage - L'élève est le Slt Pierre Hadengue qui a obtenu le brevet de pilote militaire n° 2078 obtenu à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 14 décembre 1915 - Photo Pierre Hadengue transmise par Olivier Demoinet, son petit-fils que je remercie pour son aide.

* Cne Pierre Henri Louis Chrysostome Hadengue - Né le 24 janvier 1893 à Etalon (Somme) - Fils d'Albert Hadengue et de Madeleine Pluchet - Profession avant guerre Agriculteur - Engagé au 4ème régiment de cuirassiers, le XX octobre 1913 - Nommé Sous-lieutenant - Brevet de pilote militaire n° 2078 obtenu à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 14 décembre 1915 - Présent à l'école militaire d'aviation de Chartres, jusqu'au 21 décembre 1915 - Pilote du GDE (Groupement des Division d'Entrainement) du 21 décembre 1915 au 8 février 1916 - Affecté à l'escadrille MF 22 par l'ordre d'affectation n° 18697 du GQG, en date du 2 février 1916 - Pilote de l'escadrille MF 22 / F 22 du 13 février 1916 au 3 octobre 1917 - Nommé Lieutenant, le 5 juillet 1916 (JO de la République française du 12 juillet 1916) - Commandant par Intérim de l'escadrille F 22 du 16 au XX novembre 1916 - Pilote de l'escadrille SOP 13 du 4 octobre 1917 au 16 février 1918 - Mission au RGA (convoyage d'un Sopwith 1A2) du 25 au 30 octobre 1917 -  Commandant de l'escadrille SOP 270 / SAL 270 du 16 février 1918 au 5 avril 1919 - Détaché pour l'entrainement sur Salmson 2A2 du 5 au 13 juillet 1918 - Nommé Capitaine de réserve, à titre temporaire, le 14 août 1918 - Evacué sur l'hôpital mixte de Rambervillers (88), le 19 mars 1919 - Le Slt Fernand Roussel, observateur, assure la permanence du commandement jusqu'au 5 avril 1919, date de la dissolution de l'escadrille - Affecté au 11ème régiment d'aviation - Nommé Capitaine à titre définitif, le 15 juillet 1925 - Chevalier de la Légion d'Honneur, le 11 novembre 1938.

MF 11 équipés de patins anti retournements de l'école de Chartres pendant l'hiver 1915-1916 - Photo extraite du livre "With the French Flying Corps" de Carroll Dana Winslow.

MF 11 équipé de patins anti retournement de l'école d'aviation de Chartres en 1917 - Le pilote de cet avion est le Sgt François Revel, moniteur de cette école. Photo collection André Rioton extrait du livre "le Pays de Chartres avant 1914" en 1981 transmis par Arnaud Carobbi que je remercie pour son aide.

Le Sgt Félix Gohier, 3ème à partir de la droite, chef moniteur de vol, pose avec ses élèves à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 22 août 1916 - Ce pilote, ingénieur dans le civil, a obtenu le brevet de pilote militaire n° 1638, le 22 septembre 1915 - Après sa période école, il intégrera l'escadrille N 85 - L'EV Pierre Olgiati, le premier à droite, a obtenu le brevet n° 4602 à Chartres, le 25 septembre 1916- Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Pierre Olgiati transmise par Yves Creach, son petit neveu, que je remercie pour son aide.

Photo du groupe d'élèves pilotes de l'école militaire d'aviation de Chartres, le 13 août 1916 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Pierre Olgiati transmise par Yves Creach, son petit neveu, que je remercie pour son aide.

Cinq élèves pilotes de l'école d'aviation militaire de Chartres posent devant un MF 11 à moteur 80 HP de l'école en juillet 1916 - A gauche, le MdL Jean Boissau, titulaire du brevet de pilote militaire n° 3868 obtenu à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 6 juillet 1916 - Cette section d'élèves-pilote comptait onze membres - Photo Jean Boissau transmise par son petit-fils Alain Boissau que je remercie pour son aide.

Les élèves pilotes issus de la Marine, en stage à l'école militaire d'aviation de Chartres, pendant l'été 1916 - L'EV Pierre Olgiati est le 2ème à partir de la gauche - Photo Pierre Olgiati transmise par Michelle Clemmer, sa petite nièce, que je remercie pour son aide.

 

 

Les photos

Ecole d'aviation de Chartres en 1915 - Photo collection André Rioton extrait du livre "le Pays de Chartres avant 1914" en 1981 transmis par Arnaud Carobbi que je remercie pour son aide.

Maurice Farman MF 11 (moteur 80 ch) de l'école de Chartres.
A l'arrière plan, on aperçoit plusieurs Caudron G III de l'école. L'enseigne de vaisseau Pierre Olgiati (aviation maritime) pose en compagnie d'un autre pilote - L'EV Olgiati a obtenu le brevet n° 4602, le 25 septembre 1916 à l'école de Chartres - Photo origine Pierre Olgiati - Archives de la métropole de Brest - Côte 9Fi0095.

Maurice Farman MF 11 (moteur 80 ch) de l'école de Chartres - L'enseigne de Vaisseau Pierre Olgiati, de l'aviation maritime, pose avec un mécanicien - Photo origine Pierre Olgiati - Archives de la métropole de Brest - Côte 9Fi0098.

EV Pierre Olgiati pendant sa période de formation à l'école d'aviation militaire de Chartres - Il a obtenu le brevet n° 4602 dans cette même unité, le 25 septembre 1916 - Il sera ensuite pilote du CAM de Salonique où il trouvera la mort, aux commandes du FBA 150 PH n° 352, le 29 mai 1917 - Photo Pierre Olgiati, transmise par Yves Creach, son petit neveu, que je remercie pour son aide.

Le texte au verso : "Gare de Tours, samedi le 23 septembre 1916 à 11 heures - J'ai effectué deux épreuves aujourd'hui : le triangle Chartres - Buc - Chateaudun - Chartres ce matin, 196 km en 3 heures. Revenu à Chartres à midi, j'ai juste pris le temps de déjeuner et suis reparti à 3 heures pour la ligne droite Chartres - Tours que j'ai également parcouru en 3 heures juste, bien qu'elle ne mesure que 155 km (mais j'avais vent debout). c'est tout à fait félicitant les voyages en avion. Ce matin surtout, l'air était tellement calme que c'était un plaisir sans mélange. Cet après-midi, au départ surtout, l'air était très agité. Mais j'en suis venu à bout sans incident. Maintenant, je vais passer la journée de dimanche à Paris, ne pouvant revenir à Chartres en temps utile pour passer demain ma dernière épreuve. Ce sera pour lundi matin voilà tout. Peut-être pourrais-je partir lundi soir ? Je t'embrasse.."

EV Pierre Olgiati pendant sa période de formation à l'école d'aviation militaire de Chartres - Il a obtenu le brevet n° 4602 dans cette même unité, le 25 septembre 1916 - Photo Pierre Olgiati transmise par Yves Creach, son petit neveu, que je remercie pour son aide.

A gauche, l'EV Pierre Olgiati, élève pilote, pose en compagnie de son moniteur, pendant sa période de formation à l'école militaire d'aviation de Chartres, pendant l'été 1916 - L'avion est un MF 11 à moteur 80 HP qui a été doté de patins anti-retournements et de deux roues de secours - Photo Pierre Olgiati transmise par Michelle Clemmer, sa petite nièce, que je remercie pour son aide.

En place avant, l'EV Pierre Olgiati, élève pilote, pose en compagnie de son moniteur (en place arrière), à bord d'un MF 11 à moteur 80 HP de l'école, pendant sa période de formation à l'école militaire d'aviation de Chartres, pendant l'été 1916 - Photo Pierre Olgiati transmise par Michelle Clemmer, sa petite nièce, que je remercie pour son aide.

En place avant, l'EV Pierre Olgiati, élève pilote, s'apprête à décoller en compagnie de son moniteur, qui occupe la place arrière, à bord d'un MF 11 à moteur 80 HP de l'école - Cette série de photo a été prise pendant sa période de formation à l'école militaire d'aviation de Chartres, pendant l'été 1916 - Photo Pierre Olgiati transmise par Michelle Clemmer, sa petite nièce, que je remercie pour son aide.

MdL Frantz Maurice Divoy photographié aux commandes du Caudron G 3 n° 5285 appartenant à l'école de pilotage élémentaire de Chartres en décembre 1917.
* MdL Frantz Maurice Divoy - Né le 20 mai 1890 à Russey (Doubs) - Avant guerre étudiant en pharmacie. Appelé au 23ème régiment de Dragons, le 1er octobre 1911 - Mobilisé dans la même unité, puis 279ème régiment d'infanterie - Passé à l'aviation comme mitrailleur, le 1er août 1916 - Ecole de Dijon à partir du 14 octobre 1917 (formation théorique) - Ecole de Chartres (brevet de pilote militaire) - Brevet de pilote militaire n° 10665 à l'école de Chartres, le 24 décembre 1917 - Ecole de Cazaux (stage de tir aérien) - Ecole de Pau (stage de haute école avant affectation dans une unité de chasse) - Escadrille N 79 - GC 20 - Remarquez la bande rouge (ou noire) qui identifiait peut-être une section de pilotage de l'école - Photo Mme Françoise Paulay que je remercie pour son aide - Mes salutations à Mme Monique Gallais et M. Yves Duprez qui ont été mes intermédiaires.

Pertes de l'annexe de Voves

 

Photo du Sgt Adrien Lepage

Sgt Adrien Jean-Baptiste Lepage - Né le 16 octobre 1894 à Papeete (Tahiti) - Fils de Cyprien Lepage et de Marie Amiot -   Profession avant guerre Mécanicien Marine - Classe 1914 - Recrutement de Nantes sous la matricule n° 99 - Engagé au 113ème régiment d'infanterie, le 23 mars 1915 - Nommé Caporal, le 14 juillet 1915 - Affecté au 57ème bataillons de chasseurs alpins - Nommé Sergent, le 1er février 1916 - Croix de Guerre et une citation à l'ordre du régiment, le 21 septembre 1916 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 1er octobre 1917 - Formation militaire et théorique à l'école militaire d'aviation de Dijon-Longvic - Brevet de pilote militaire n° 10.920 obtenu à l'école militaire d'aviation d'Ambérieu, le 14 janvier 1918 - Stage de perfectionnement (bombardement) à l'école militaire d'aviation d'Avord - Stage de spécialisation à l'école militaire d'aviation du Crotoy, jusqu'au 18 avril 1918 - Pilote en stage au centre G.D.E de Voves du 18 avril au 28 juin 1918 - Tué au cours d'un accident aérien, sur le territoire de Gouillons (Eure-et-Loir), le 28 juin 1918 - Son corps a été transporté à l'hôpital de Chartres - Sources : Pam - MpF - Dernière mise à jour 27/10/2014.

Annexe de Voves

Accident du Nieuport 21 n° 2564 à l'école d'aviation militaire de Voves avant le 12 octobre 1918 - La légende d'époque dit que le pilote de cet avion a été tué - Remarquez le rappel du numéro SFA de cet avion "2564" ainsi que son type exact "21" sur les ailes pour éviter les intervertions entre les modèles semblables (10 / 11/ 12 / 16 / 21 / 23 / 24 / 27) - Photo Louis Tréfouel transmise par M. Daniel Pain, son petit neveu, que je remercie pour son aide.

 

Pertes des écoles de pilotage

Relevé du carré militaire du cimetière de Chartres avec intégration des personnels tués dont le corps a été réclamé par leur famille - Les pertes de l'école d'aviation sont données dans l'ordre chronologique - Le relevé du cimetière de Chartres a été effectué par Stephan Agosto que je remercie pour son aide précieuse.

Attention, cette liste est partielle.

Caporal Louis Maurice Marc Heimann - Né le 21 mars 1890 à Paris 9ème (75) - Fils de René Heimann et de XX Leven - Classe 1910 - Recrutement du 6ème bureau de la Seine, sous le matricule n° 1045 - Elève pilote de la 31ème section d'aviation, détaché à l'école d'aviation militaire de Chartres - Tué au cours d'un accident aérien, en passant une épreuve du brevet de pilote militaire entre Chartres et Avord, le 30 septembre 1915 - Après une chute de 500 mètres, son avion s'est écrasé près de la gare d'Allones-Boisville-la-Saint-Père, au nord de la commune de Beauvilliers (Eure-et-Loir) - Son corps, retrouvé avec une jambe sectionnée, a été transféré sur l'hôpital mixte de Chartres (Eure-et-Loir), le même jour - Citation à l'ordre du 1er groupe d'aviation, à titre posthume, en date du 4 septembre 1922 - Sources : MpF - JORF - Journal Le Gaulois - Journal L'Ouest Eclair - Dernière mise à jour : 1er novembre 2016.

* Citation à l'ordre du 1er groupe d'aviation, à titre posthume, du Cal Louis Maurice Marc Heimann, en date du 4 septembre 1922 : "Caporal brave et courageux. Passé volontairement dans l'aviation. Mort des suites d'une chute d'avion, le 30 septembre 1915."

Adjudant-chef Jean Benoît Joseph Berthod - Né le 5 octobre 1887 à Santonne-Vertière (Doubs) - Arme d’origine 4ème régiment de Spahis - Escadrille PS 126 - Décédé le 25 mars 1917 dans un accident d’avion sur le terrain de Chartres.

Soldat Jean Louis Aimé Mounier - Né le 3 mai 1897 à Paris 8ème (75) - Classe 1917 - Recrutement du 6ème bureau de la Seine sous le matricule n° 97 - Engagé volontaire - Affecté au 60ème bataillon de chasseurs à pied - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote - Transféré sur l'école d'aviation militaire de Chartres - Tué au cours d'un accident aérien, à l'école de Chartres, le 8 avril 1917 - Médaille militaire et citation à l'ordre de l'armée, à titre posthume, en date du 8 mai 1920 - Sources : MpF - JORF - Dernière mise à jour : 12 mars 2016.

* Médaille militaire et citation à l'ordre de l'armée, à titre posthume, du Soldat Jean Louis Aimé Mounier, en date du 8 mai 1920 : "Très bon chasseur. S'est très bien conduit pendant son séjour au front. Mort glorieusement pour la France, le 8 avril 1917. Croix de Guerre avec étoile de bronze."

Sergent Florent Mailly - Ecole d’aviation de Chartres - 1er groupe d’aviation - Décédé le 24 juin 1917.

Sergent Boris Kromachko - pilote - Décédé le 24 juin 1917.

Soldat Jean-Baptiste Hyggounet - 3ème groupe d’aviation - Décédé le 3 juillet 1917.

Soldat Léopold Gustave Lecoq - Né le 31 août 1878 à Saint-Illiers-les-Bois (78) - 1er groupe d’aérostation - Décédé des suites d'abcés ouverts dans les bronches et les intestins à l'hôpital Saint-Paul de Chartres, le 5 octobre 1917.

Sol Marcel Herbet - Décédé au cours d'un accident aérien, dans les environs de Patay (Loiret), le 19 avril 1918 - Photo transmise par Manuel Andrieu que je remercie pour son aide.

Soldat de 2ème classe Marcel François Rémy Herbet - Né le 3 février 1897 à Hébuterne (Pas-de-Calais) - Fils d'Anatole Acabit Herbet et d'Emilienne Dégardin - Domiciliés à Sailly-au-Bois - Profession avant guerre Cultivateur -  Classe 1917 - Recrutement d'Arras sous le matricule n° 367 - Mobilisé au 72ème régiment d'infanterie, à compter du 10 janvier 1916 - Affecté au 128ème régiment d'infanterie, le 14 novembre 1916 - Affecté au 119éme régiment d'infanterie, le 21 février 1917 - Blessé au combat par éclat d'obus avec plaie superficielle sous clavicule gauche au Chemin des Dames, le 4 juin 1917 - Evacué sur l'hôpital complémentaire n° 13 de Blois du 6 juin au 18 juillet 1917 -  Transféré sur l'hôpital mixte de Blois du 18 juillet au 20 août 1917 -
Rejoint le dépot du 119ème RI, le 20 août 1917 - Détaché à la 27ème compagnie du 36ème régiment d'infanterie, le 2 septembre 1917 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 30 décembre 1917 - Détaché à l'école d'aviation militaire de Dijon pour formation théorique - Détaché comme élève pilote à l'École de Chartres pour formation élémentaire du pilotage -  Décédé au cours d'un accident aérien, dans les environs de Patay (Loiret), le 19 avril 1918 -  Sources : MpF - FM département du Pas-de-Calais - Dernière mise à jour : 14 février 2016.

Caporal Roger Narbey - Né le 11 février 1899 à Montbélier (Doubs) - Avant guerre tourneur - Engagé le 13 avril 1917 au 19ème bataillon de chasseurs à pied - Passé à l’aviation, le 1er octobre 1917 comme élève pilote - Ecole de Dijon - Brevet de pilote militaire n° 10094 du 28 novembre 1917 à l’école d’aviation d’Istres - Ecole de Pau - Décédé le 29 avril 1918 dans un accident d’avion sur le terrain de Chartres.

Caporal Marcel Marchal - Né le 10 janvier 1895 à Parigny-sous-Mureau (Vosges) - Appelé  le 18 décembre 1914 au 26ème RI - Passé à l’aviation, le 21 juin 1917 comme élève pilote - Brevet de pilote militaire n° 8160 du 23 août 1917 - 27ème RI - Croix de Guerre - Citation régiment 10 mai 1917 - Ecole de Dijon - Ecole d’Ambérieu - Ecole d’Avord - Décédé le 1er mai 1918 dans un accident d’aviation sur le terrain de Chartres (Eure et Loir).

Adjudant Pierre Eugène François Alexandre - Né le 17 avril 1886 à Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire) - Fils de Jean-Marie Eugène Alexandre et de Louise Marie Malapert - Profession avant guerre Bijoutier-Joaillier - Engagé au 14ème régiment de Train des Equipages, le 15 novembre 1914 - Marié avec un enfant - Domicilié 47, quai de Caluire à Caluire (69) - Passé à l'aéronautique militaire, comme élève pilote, le 15 juillet 1915 - Brevet de pilote militaire n° 1777 obtenu à l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 15 octobre 1915 - Nommé Caporal en octobre 1915 - Pilote de l'escadrille C 4 de Roumanie du XXX au 20 avril 1918 - Nommé Sergent, le 22 avril 1916 - Croix de Guerre et une citation à l'ordre de l'armée en mai 1916 - Nommé Adjudant, le 1er avril 1917 - Une citation à l'ordre de l'armée en juin 1917 - Médaille Militaire et une citation à l'ordre de l'armée en septembre 1917 - Pilote moniteur du centre GDE de Crossay du 20 avril au 6 juin 1918 - Tué au cours d'un accident d'avion, sur le terrain d'aviation de Crossay, à Prunay-le-Gillon, le 6 juin 1918.

Pertes des écoles de pilotage

Sergent Mieczyslas Ladislas de Gembicki - Né le 1er décembre 1896 à Varsovie (Pologne) - Engagé le 16 janvier 1916 au 1er régiment étranger - Passé à l’aviation en mai 1917 comme élève pilote - Ecole de Dijon - Brevet de pilote militaire n° 7716 du 26 juillet 1917 à l’école de Tours - 2ème groupe d’aviation - Ecole d’Avord - Roumanie - Moniteur à Odessa - Moniteur au groupement école Nieuport de l’école de Chartres - Décédé le 22 juin 1918 dans un accident d’avion à Prunay-le-Gillon (Eure et Loir) - CG - Citation division le 22 décembre 1916 - Armée en octobre 1916.

Sergent Jean Emile Molon - Né le 23 mars 1890 à l'Arbresle (69) - Unité d'origine 17ème régiment d'infanterie - Brevet de pilote militaire n° 11711 en date du 20 février 1918 - Pilote de l'école d'aviation de Chartres - Décédé, le 30 juin 1918, dans un accident aérien à Sancheville (Eure-et-Loir) - Son corps a été transfèré dans le cimetière de l'Arbresle, son village natal en 1923.

Caporal Alphonse Deprez - Né le 24 février 1892 à Moncheaux (Nord) - Fils de Jean-Baptiste Deprez et d'Aurore Berson - Profession avant guerre Tourneur sur métaux - Service militaire au 9ème bataillon de Chasseurs à pied, à compter du 10 octobre 1913 - Toujours dans cette unité lors de la mobilisation générale du 2 août 1914 - Nommé Caporal, le 26 mars 1914 - En réserve du 21 septembre 1915 au 21 août 1917 - Affecté au 38ème régiment d'infanterie - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 29 novembre 1917 - Brevet de pilote militaire n° 12.221 obtenu à l'école d'aviation militaire de Châteauroux, le 13 mars 1918 - Stage "Avions Rapides" à l'école d'aviation militaire d'Avord - Stage de "Haute-Ecole" à l'école d'aviation militaire de Pau, jusqu'au 5 juillet 1918 - Stage à l'annexe GDE de Prunay-le-Gillon - Griévement blessé au cours d'un accident aérien sur le terrain de Prunay-le-Gillon (Eure et Loir), le 9 juillet 1918 - Décédé des suites de ses blessures à l’infirmerie de la Division Nieuport de Crossay, le même jour.

Soldat François Louis Barjot - Né le 11 décembre 1888 à Lyon (69) - Avant guerre tailleur d’habits - Appelé le 25 février 1915 au 3ème régiment de chasseurs à cheval - 3ème régiment de chasseurs à cheval jusqu’au 27 décembre 1916 - Passé à l’aviation, le 27 décembre 1916 comme ordonnance du Slt André Castillon de Lajaumarie observateur de l’escadrille N 38 - Escadrille N 38 jusqu’au 4 janvier 1917 - 2ème groupe d’aviation - Décédé le 15 juillet 1918 de maladie à l’hôpital complémentaire Annexe 10/19 de Chartres.

Caporal Paul Alexandre Jurant - Né le 25 janvier 1895 à Aigues Vives (Gard) - Avant guerre mécanicien - Appelé le 15 décembre 1914 au 14ème BCA - 27ème BCA - Passé à l’aviation, le 1er novembre 1917 comme élève pilote - Brevet de pilote militaire n° 11782 du 26 février 1918 à l’école d’Etampes - Ecole d’Avord - Ecole de Chartres Pilote division Salmson - Décédé le 19 juillet 1918 dans un accident d’avion sur le terrain de Chartres.

Caporal Paul Paicheur - Né le 24 août 1878 à Soelle (Suisse) - Avant guerre Horloger - Entré en service 1er novembre 1902 - Mobilisé le 2 août 1914 aux instruments de bord au sein du 1er groupe d’aérostation de Saint-Cyr - 2ème groupe d’aviation de Chartres à partir du 16 avril 1918 - Hôpital Saint-Paul de Chartres à partir du 19 juillet 1918 - Décédé des conséquences d'une hépatite aigüe avec septicémie, le 28 juillet 1918.

XXX Albert Bonval - Décédé au cours d'un accident aérien, sur le terrain de Prunay-le-Gillon, le 7 septembre 1918.

Soldat de 2ème classe François Louis Gabriel Ricard - Né le 28 mai 1898 à Lescure (Aveyron) - Avant guerre cultivateur - Mobilisé le 4 mai 1917 au 3ème groupe d’aviation de Lyon-Bron comme manutentionnaire - Lyon-Bron à partir du 13 octobre 1917 - Parc 101 de l’escadrille BR 108 du 16 octobre 1917 au 9 avril 1918 - 2ème groupe d’aviation - Hôpital de Senlis du 13 avril au 4 mai 1918 - Hôpital Maurier de Vincennes du 8 au 24 juillet 1918 - Hôpital complémentaire 36 de Chartres à partir du 24 juillet 1918 - Dépôt d’aviation de Chartres - 12ème compagnie DPCA - Décédé le 2 août 1918 à l’hôpital complémentaire 36 de Chartres de maladie.

Soldat Félix Etienne Régis Saussac - Né le 20 août 1885 à Antraignes (Ardèche) - 1er groupe d'aviation - Ecole d’aviation de Chartres - Décédé des suites de la grippe espagnole à l'hopital complémentaire n° 10 de Chartres, le 25 septembre 1918.

Soldat de 2ème classe Auguste Elie Raynal - Né le 7 juillet 1894 à Saint Chély (Aveyron) - Avant guerre Camionneur - Mobilisé le 15 mai 1917 au 3ème groupe d’aviation de Bordeaux comme manutentionnaire - 31ème groupe d’aviation jusqu’au 27 juillet 1917 - GDE au 2ème groupe d’aviation de Chartres à partir du 29 juillet 1917 - Décédé des suites de la grippe espagnole à l’hôpital complémentaire 36 de Chartres le 28 septembre 1918.

Travailleur annamite Ngo V Nguyen - Ecole d’aviation de Voves - Décédé le 28 septembre 1918.

Travailleur indochinois Van Han Hoang - Né en 1884 à Thuy-Ca, province de Vinh-Linh (Vietnam) - Ecole d’aviation de Voves - Décédé des suites d'une grippe espagnole à l'hopital complémentaire n° 36 de Chartres, le 28 septembre 1918.

Soldat de 2ème classe Victor Julien Theisen - Né le 19 mai 1871 à Paris - Profession avant guerre Cordonnier - Appelé le 14 novembre 1892 au 116ème RI - Cordonnier à partir du 17 juillet 1918 - GVC à Rosnay - 35ème régiment d’infanterie territorial - 13ème RA service automobiles - Passé à l’aviation en mars 1916 comme Conducteur de tracteur automobile - RGA - Escadrille C 10 jusqu’au 20 novembre 1916 - Groupe 199 du 2ème groupe d’aviation de Chartres du 24 avril au 12 juillet 1917 - Entré à l’hôpital complémentaire 36 de Chartres à partir du 26 septembre 1918 - Décédé des suites d'une grippe espagnole à l'hopital complémentaire n° 36 de Chartres, le 3 octobre 1918.

Travailleur indochinois Vinh Truong - Né en 1889 à Xuan-Son, province d'Annam (Vietnam) - Ecole d’aviation de Chartres - Décédé des suites d'une grippe espagnole à l'hopital complémentaire n° 36 de Chartres, le 4 octobre 1918.

Caporal Lucien Admire Richer - Né le 29 juillet 1886 - 1er groupe d'aviation - Ecole d’aviation de Chartres - Décédé des suites d'une grippe espagnole à l'hopital complémentaire n° 36 de Chartres, le 5 octobre 1918.

Soldat Engelbert Groult - Né le 18 septembre 1892 à Ecardeuville (Eure) - 1er groupe d’aviation - Décédé le 9 octobre 1918 à l’hôpital complémentaire 36 de Chartres des suites d’une grippe espagnole.

Soldat Roger Hippolyte Fourcault - Né le 8 mars 1896 à Paris (75) - 1er groupe d'aviation - Ecole d’aviation de Chartres - Décédé des suites d'une grippe espagnole à l'hopital compémentaire n° 36 de Chartres, le 9 octobre 1918.

Soldat Pierre Paul Jacques Jean Chassine - Né le 29 juin 1890 à Paris (75) - Appelé le 8 octobre 1911 du 67ème RI - Mobilisé le 2 août 1914 au 115ème RI - 67ème RI - Passé à l’aviation le 5 mars 1916 comme mécanicien au 2ème groupe d’aviation - Escadrille SPA 2 jusqu’au 7 décembre 1917 - GDE à partir du 24 décembre 1917 - Entré hôpital de Chartres, le 14 octobre 1918 - Décédé le 18 octobre 1918.

Caporal Urbain Rouzières - Né le 5 août 1894 à Aurillac (Cantal) - Appelé au 5ème régiment de Chasseurs - 1er groupe d'aviation - Ecole d’aviation de Chartres - Décédé des suites d'une tuberculose aigüe à l'hopital complémentaire n° 36 de Chartres, le 17 octobre 1918.

Soldat Alphonse Gerbouin - Né le 28 septembre 1885 en Mayenne (53) - Centre GDE du Plessis-Belleville à partir du 31 mars 1916 - 2ème groupe d’aviation comme mécanicien moteur rotatif - Décédé des suites d'une grippe espagnole à l'hopital complémentaire n° 36 de Chartres, le 24 novembre 1918.

Sgt Emile Casimir Auguste Monfrin - Né le 25 septembre 1896 à l'Isle-sous-Sorgue (Vaucluse) - Engagé au 7ème RI, le 10 octobre 1914 - Passé à l'aviation, le 24 novembre 1917 comme élève pilote - Brevet de pilote militaire n° 11.656 du 19 février 1918 à l'école de Châteauroux - Différentes unités : Dijon (instruction militaire et théorique) - Châteauroux (brevet de pilote) - Chateauroux (école complémentaire) - Avord - Pau (chasse) - Cazaux (école du tir) - Escadrille SPA 102 jusqu'au 22 octobre 1918 - Ecole de Chartres comme moniteur - Victime d'un grave accident d'avion sur le terrain de Chartres, le 8 janvier 1919 - Décédé à l'hopital mixte de Chartres, le même jour.

Sergent Victor Mathieu Echenne - Né le 23 juin 1876 à Bax-par-Rieux (Haute Garonne) - 2ème groupe d’aérostation - Décédé le 11 février 1919 de maladie à l’hôpital mixte de Chartres.

Vues des tombes - Cliquez sur ce lien

 

Remerciements à :

- M. Arnaud Carobbi pour le prêt du livre sur l'école de pilotage de Chartres - Promotion septembre-octobre 1915.
- M. Stephan Agosto pour ses photos du carré militaire du cimetière de Chartres.
- M. Pascal Sauvaget pour la transmission de l'avis de décès d'Emile Monfrin.
- Mme Françoise Paulay pour l'autorisation de mise en ligne de la photo de Frantz Divoy.
- Mme Monique Gallais et M. Yves Duprez pour la communication de la photo de Frantz Divoy.
- M. Daniel Pain pour l'envoi des photos de Louis Tréfouel, son grand oncle.
- M. Alain Boissau pour l'envoi des photos de Jean Boissau, son grand-père.
- M. Yves Creach pour l'envoi des photos de l'EV Pierre Olgiati, son grand oncle.
- Mme Michelle Clemmer pour l'envoi des photos de l'EV Pierre Olgiati, son grand oncle.
- M. Olivier Demoinet pour l'envoi des archives de Pierre Hadengue, son grand-père.
- M. Manuel Andrieu pour l'envoi de la photo de Marcel Herbet.
- M. Alain Octavie pour ses photos de la tombe de Paul Mounier.
- M. Claude Dannau pour l'envoi des photos du monument en hommage au Cal Louis Heimann.

Bibliographie :

- Livre "Ecole d'aviation militaire de Chartres - septembre-octobre 1915 " transmis par Arnaud Carobbi du forum "Page 14-18" que je remercie pour son aide.
- Livre "With the French Flying Corps" par Carroll Dana Winslow publié par les éditions Charles Scribners' Sons en 1917 et mis en ligne par la librairie de l'université de Californie.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- De l'Aéronautique militaire "1912" à l'Armée de l'Air "1976" par Myrone N. Cuich publié à compte d'auteur en 1978.
- Site Internet "Mémoires des hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien
- Site Internet des archives de la métropole de Brest - Voir le lien

 

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Chalons Tues Chartres

 

 

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image