Menu
Cliquez sur la barre titre pour revenir sur le menu.

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Historique

 A l’origine, cette école d’aviation civile et militaire a été fondée par les frères Caudron, célèbres constructeurs aéronautique. Elle est inaugurée le 23 février 1913.

Notice imprimée à l'occasion de l'inauguration de l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 23 février 1913 - Photo Collection Michel Caplet que je remercie pour son aide.

Inauguration de l'école Caudron du Crotoy, le 23 février 1913 - Sur la plage, on distingue l'un des deux Caudron type E - Deux avions de ce type ont été perçus par les armées, les numéros 34 et 41 - Le n° 34 (immatriculé CC 3) a été offert à l'armée suite à une souscription - Baptisé "Entente Cordiale", il a été réceptionné par le SFA en septembre 1912 - Le n° 41 ( immatriculé CC 4) a été réceptionné en octobre 1912 - Origine agence M.Rol en vente sur le Site Internet "Past to Present"

Elle formera des milliers de spécialistes dans tous les domaines de l'aviation militaire. En 1917, suite à la réorganisation des écoles de formation par le général Girod, le site va devenir l'école d'application du bombardement.

  • Perfectionnement en vol bombardement (Conférences sur le viseur Michelin, la pharmacie, le lance-bombe, la traînée, la balistique, la géographie, le moyen de direction, les moteurs, la météo, le différentes méthodes de tir, la formation en escadrille, l’étude de carte, la correction de tir.)

Malgré sa proximité du front, l'école n'a été bombardée qu'une seule fois par les allemands, le 15 septembre 1918. Au moins deux victimes auront été à déplorer. Le centre de formation survivra jusqu'en 1928, année à laquelle le site sera rendu au tourisme. Ses batiments ont été démontés et transférés sur le centre d'aviation d'Ambérieu.

Prise de vue verticale de l'école de pilotage militaire du Crotoy réalisée par un équipage de l'escadrille FlaBt 18, le 24 septembre 1917 - L'école n'a été bombardée par les Allemands qu'une seule fois, le 15 septembre 1918 - Photo en vente sur Ebay.

Insignes des sections de l'école

Insigne d'une des deux sections "Sopwith" de l'école du Crotoy - Variante blanche sur fond rouge ou noir - Dessiné d'après photo transmise par Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Insigne d'une des deux sections "Sopwith" de l'école du Crotoy - Variante noire dessinée directement sur toile aluminium - Dessiné d'après photo transmise par Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide - Dessin : Albin Denis.

Insigne de la section "Breguet" de l'école du Crotoy - Dessiné d'après photo transmise par Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide - Dessin : Albin Denis.

Soit 29 tués recencés pour l'instant.

Recensement des tombes du carré militaire, des listes de pertes données par la revue l'Aérophile (Pierre Roteux-Berbier) et des citations extraites dans le JORF.

 

Ecole d'aviation militaire du Crotoy

Ltt Paul Gérard, commandant du centre d'aviation militaire du Crotoy - Brevet de pilote militaire n° 173 en date du 5 octobre 1912 - Brevet de pilote de l'Aéroclub de France n° 857.
* Ltt Alphonse Edmond Louis Le Bihan - Né le 17 décembre 1882 à Brest (29) - Fils de Jean-Yves Le Bihan et de Léontine Adolphine Le Barbier - Engagé au 19ème régiment d'infanterie, le 20 décembre 1900 - Sous-lieutenant du 8ème régiment d'infanterie, le 1er avril 1908 - Lieutenant du 57ème régiment d'infanterie, le 1er avril 1910 - Passé à l'aviation comme élève pilote au 1er groupe aéronautique de Douai, le 12 mars 1912 - Brevet de pilote de l'Aéroclub de France n° 877 passé sur Breguet à Douai - Brevet de pilote militaire n° 218 obtenu à l'école d'aviation du Crotoy, le 5 février 1913 - Chevalier de la Légion d'Honneur, le 21 octobre 1914 - Pilote de l'escadrille C 11 du 14 février 1914 au 1er avril 1915 - Une citation à l'ordre de l'armée en octobre 1914 - Croix de Guerre - Nommé Capitaine à titre définitif, le 21 mars 1915 - Commandant de l'escadrille C 51 du 1er avril 1915 au 24 avril 1917 - Tros citations à l'ordre du corps d'armée en septembre 1916 - avril 1917 - le 10 juillet 1917 - Adjoint au commandant du GDE du 27 avril 1917 au 24 mars 1919 - Adjoint au commandant des services aéronautiques de la 4ème armée du 19 mars 1919 au 1er avril 1919 - Adjoint au commandant des services aéronautiques de la 3 ème armée du 1er avril 1919 au 11 mai 1919 - Affecté au 1er groupe de l'aéronautique de l'Afrique du Nord du 11 mai 1919 au 1er janvier 1920 - Adjoint au commandant du parc aéronautique du régiment d'aviation d'Algérie-Tunisie du 1er janvier au 1er août 1920 - Affecté au 33ème régiment d'aviation du 7 au 31 octobre 1920 - Affecté au 33ème RAO du 1er décembre 1920 au 25 mai 1924 - Nommé Chef de bataillon (cdt), le 25 septembre 1923 - Commandant du parc d'aviation n° 31 à compter du 21 juin 1924 - Nommé Colonel - Directeur de l'entrepot spécial de l'armée de l'Air n° 2 de Nanterre - Commandeur de la Légion d'Honneur, le 11 juillet 1936 - Officier de la Légion d'Honneur, le 11 juillet 1936 - Décédé, le 5 octobre 1941 - Carte postale d'époque.

Ltt Paul Gérard, commandant du centre d'aviation militaire du Crotoy - Brevet de pilote militaire n° 173 en date du 5 octobre 1912 - Brevet de pilote de l'Aéroclub de France n° 857 - Carte postale d'époque.

Sapeur Paulin Georges Defougère - Pilote moniteur de l'école d'aviation - Brevet de pilote militaire n° 230 en date du 11 mars 1913 - Brevet de l'Aéroclub de France n° 1142 - Carte postale d'époque

Caudron G 3 de l'école de pilotage militaire du Crotoy posé en panne sur la plage de Berck - Carte postale d'époque.

Ecole d'aviation militaire du Crotoy - Photo datant de 1913-14 - Carte postale d'époque famille de Guibert

Ecole d'aviation des Frères Caudron au Crotoy - Photo datant de 1914 - Carte postale d'époque famille de Guibert.

Caudron G 2 n° 37 de l'école d'aviation militaire du Crotoy - Carte postale d'époque.

Caudron G 2 de l'école militaire du Crotoy - Carte postale d'époque.

Les pilotes en stage attendent sur la plage, autour d'un brasero, le retour de l'avion emportant leur moniteur et un de leur camarade - L'un après l'autre, ils prendront la place et recevront l'enseignement de la journée - Photo datée de décembre 1915 prise par Robert Guidicelli et transmise par Jérémie Raussin que je remercie pour son aide.

Autre vue des mêmes élèves sur la plage du Crotoy en décembre 1915 - Il ne faut pas bien chaud sur la grande plage et un brasero n'est pas de trop pour patienter en attendant son tour - Photo datée de décembre 1915 prise par Robert Guidicelli et transmise par Jérémie Raussin que je remercie pour son aide.

Caudron G III n° 6307 de l'école du Crotoy - Phtoto Collection Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Ecole du Crotoy en décembre 1915. Un des Caudron G III de l'école - Photo Robert Guidicelli et transmise par Jérémie Raussin que je remercie pour son aide.

Accident d'un Caudron G III de l'école du Crotoy, en décembre 1915 - Photo Robert Guidicelli et transmise par Jérémie Raussin que je remercie pour son aide.

Autre vue du même accident survenu en décembre 1915 sur la plage du Crotoy - Photo Robert Guidicelli et transmise par Jérémie Raussin que je remercie pour son aide.

Alignement des Caudron G 3 de l'école d'aviation militaire du Crotoy en 1916-1917 - En 1917, l'école du Crotoy délaissera la formation initiale des pilotes et se spécialisera dans les stages de perfectionnement au bombardement - Photo collection Laurent Chauvet que je remercie pour son aide.

Alignement des Caudron G 3 de l'école d'aviation militaire du Crotoy en 1916-1917 - En 1917, l'école du Crotoy délaissera la formation initiale des pilotes et se spécialisera dans les stages de perfectionnement au bombardement - Photo collection Laurent Chauvet que je remercie pour son aide.

Ecole d'aviation militaire du Crotoy

Alignement des Sopwith 1B2 de l'école du Crotoy - L'insigne visible sur le Sopwith au premier plan est l'insigne d'une des deux sections "Sopwith" de l'école - Photo Collection Jean-Paul Bonara que je remercie pour son aide

Un des Sopwith 1B2 de l'école du Crotoy très endommagé sur la plage devant l'école - Cette photo montre parfaitement l'insigne d'une des sections "Sopwith" de l'école - Photo Collection Jean-Paul Bonara que je remercie pour son aide.

Un des Sopwith 1B2 de l'école du Crotoy - Photo Collection Jean-Paul Bonara que je remercie pour son aide.

Sopwith 1A2 de l'école d'application du bombardement du Crotoy - Photo droits réservés.

Défilé militaire à l'occasion d'une visite à l'école d'application du bombardement du Crotoy en 1918 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo collection Jean Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Vue générale de la plage du Crotoy entre août et septembre 1918 - Tous les avions de l'école sont alignés et on distingue parfaitement trois insignes différents, marques des différentes sections de l'école - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Panoramique de trois photos montrant la plage du Crotoy entre août et septembre 1918 - On peut y voir une certaine partie des avions de l'école, des Sopwith 1A2, Breguet 14 B2 et au moins un Letord - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Côté gauche du panorama montrant la plage du Crotoy entre août et septembre 1918 - De gauche à droite, on peut y observer six Sopwith 1A2 ou 1B2 appartenant à la section Sopwith à ancre noire sans fond et un Farman F 50 - A la vue des nombreux curieux venus admirer cet avion, il ne s'agit pas d'un avion affecté à l'école - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Côté droit du panorama montrant la plage du Crotoy entre août et septembre 1918 - De gauche à droite, on peut observer deux Sopwith 1A2 ou 1 B2 appartenant à la section Sopwith à ancre sur fond rouge, sept Breguet 14 A2 et B2 non camouflés, un Caudron G 4, deux Sopwith 1A2 ou 1B2, sept Dorand AR 1 - Un des haugars a été baptisé "Hangar Celtrier" - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Caudron C 23 venu en visite à l'école d'application du bombardement du Crotoy entre août et septembre 1918 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Pilote moniteur de l'école d'application du bombardement, qui reste à identifier, pose devant un Sopwith 1A2 de l'unité entre août et septembre 1918 - Remarquez l'As de pique qui orne l'appareil - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Le même pilote moniteur de l'école d'application du bombardement pose aux commandes du Sopwith 1A2 portant l'As de pique en août-septembre 1918 - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Accident mortel d'un Sopwith 1A2 écrasé dans les environs du Crotoy entre août et septembre 1918 - Pendant cette période, deux pilotes ont perdu la vie lors d'accidents aériens - Il s'agit Cal Georges Trouillard, tué le 9 août 1918 lors d'un entraînement au bombardement et le Brig Raymond Postel, décédé des suites de ses blessures, à l'hôpital Auxiliaire n° 44 du Crotoy, le 4 septembre 1918 - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Breguet 14 B2 de la section "Breguet 14" de l'école d'application du bombardement du Crotoy entre août et septembre 1918 - Remarquez l'insigne de fuselage de cette section - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Un équipage de l'école d'application du bombardement du Crotoy pose en compagnie d'un mécanicien devant un des Breguet 14 A2 de l'unité entre août et septembre 1918 - Remarquez l'insigne de la section "Breguet 14" - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Le Slt Léon Pommiès, en stage "Breguet 14" à l'école d'application du bombardement du Crotoy entre août et septembre 1918, pose aux commandes d'un Breguet 14 A2 de l'unité - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Slt Léon Pommiès - Né à Dax (Landes) le 23 août 1890 - Fils de Vincent Pommiès et de Marguerite Puigerolle - Domiciliés au 32, rue des Carmes à Dax (Landes) - Classe 1910 - Recrutement de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) sous le matricule n° 101 - Service militaire au 144ème régiment d'infanterie, à compter du 7 octobre 1911 - Nommé Caporal, le 2 octobre 1912 - Fin de service militaire et renvoyé dans ses foyers, le 8 novembre 1913 - Mobilisé au 144ème régiment d'infanterie, le 2 août 1914 - Nommé Sergent, le 26 septembre 1914 - Nommé Sous-lieutenant à titre temporaire, le 13 septembre 1917 - Croix de Guerre et citation à l'ordre de la division coloniale, le 17 juin 1917 - Passé à l'aviation militaire comme élève pilote, le 19 décembre 1917 - Rejoint l'école d'aviation militaire de Chartres le 23 janvier 1918 - Brevet de pilote militaire n° 13.338 obtenu à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 14 mai 1918 - Stage de perfectionnement à l'école d'aviation militaire de Pau du 26 mai au 22 juin 1918 - Stage de spécialisation "bombardement" à l'école d'aviation militaire d'Avord du 22 juin au XX août 1918 - Stage "Bombardement" sur Breguet 14 B2 à l'école d'aviation militaire du Crotoy du XX août au 2 octobre 1918 - Affecté au GDE de Chartres du 2 octobre à 10 décembre 1918 - Lâché sur Breguet 14, le 14 octobre 1918 - Affecté à l'école d'aviation de Chartres du 10 décembre 1918 au 21 août 1919 - Démobilisé par le 3ème groupe d'aviation annexe de Bordeaux, le 22 août 1919 - Profession après guerre Commerçant - Affecté, dans la réserve, au 31ème régiment d'aviation, le 30 novembre 1920 - Nommé Sous-lieutenant de réserve à titre définitif, le 22 juillet 1921 - Domicilié au 4, rue du Maréchal Foch à Tarbes - Affecté, dans la réserve, au 36ème groupe d'aviation de Pau, le 1er avril 1923 - Passé à l'arme de l'aéronautique militaire, le 20 juin 1923 - Rappelé à l'activité et affecté à la base aérienne de Pau, le 2 septembre 1939 - Stage de deux mois d'administration et de comptabilité à l'école de Versailles, à compter du 28 octobre 1939 - Affecté à la base aérienne de Saint-Jean-d'Angely (bataillon de l'air n° 129), le 9 novembre 1939 - Affecté au bataillon de l'air n° 111, le 8 février 1940 - Sources : Pam - JORF - Fiche Matricule du département des Landes - Dernière mise à jour : 1er décembre 2016.

* Croix de Guerre et citation à l'ordre de la division coloniale, le 17 juin 1917 : "A fait dans la nuit du 16 au 17 avril deux reconnaissances en avant de la compagnie dans un terrain battu par l'artillerie et le feu des mitrailleuses. A rapporté des renseignements précieux au prix des plus grandes difficultés."

Vue générale de la baie de Somme entre août et septembre 1918 - Dans le fond, on aperçoit les quatre hangars de l'école d'application du bombardement du Crotoy - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Le Slt Léon Pommiès, en stage "Breguet 14" à l'école d'application du bombardement du Crotoy, prend un moment de détente sur la plage du Crotoy en août / septembre 1918 - Il écrivait à ses parents : "Je vole, je prends des bains et je dors !" - Photo Léon Pommiès transmise par Dominique Delluc, son petit-fils, que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Exemple de formations

Formation du 2ème classe Georges Douillard, mitrailleur-observateur du 23 juin au 22 août 1918 :

20 juillet : passes photographiques (pour simuler des passes de tir réelles) avec un Voisin Peugeot LAP type VIII - 45 mn de vol - altitude moyenne 1000 m.

22 juillet : 2 vols de groupe sur Sopwith 1B2 - 1 h 40 mn - 800 m de moyenne.

28 juillet : passes photographiques avec le Voisin Peugeot LAP type VIII - n° 1822 - 55 mn - 1000m.

29 juillet : passes photographiques avec le Voisin Peugeot LAP type VIII - n° 1824 - 1 h 15 mn - 800m + tir fumigène sur cible en forme de croix avec le Voisin Peugeot LAP type VIII n° 1651- 45 mn - 1000 m + tir fumigène sur cible en forme de croix avec le Voisin Peugeot n° 1879 - 45 mn - 1000 m.

1er août : passes photographiques avec le Voisin Peugeot LAP type VIII n° 1822 - 1 h 00 - 1000 m.

7 août : Tir fumigène sur cible croix avec le Dorand AR 1 n° 1912 - 25 mn - 1400 m.

12 août : Tir explosif sur cible croix avec le Breguet XIV n° 1129 - 30 mn - 1000 m.

14 août : Tir à la mitrailleuse sur cible remorquée sur un Sopwith 1B2 - 45 mn - 1200 m.

17 août : transformation sur Caudron R 4 - Tir à la mitrailleuse - 45 mn - 1000m + transformation sur Sopwith 1B2 - Tir à la mitrailleuse - 20 mn - 1500 m.

Fin de stage, le 22 août 1918.

Après ses stages à Cazaux puis le Crotoy, il sera muté au CIACB de Perthes. (CIACB = Centre d'Instruction pour l'Aviation de Combat et de Bombardement)

Carnet d'emploi du temps du 2ème classe Georges Douillard mitrailleur-observateur - Collection Patrick Nobel transmis par François Clément que je remercie tous deux pour leur aide.

Certificat de capacité de pilote bombardier de jour délivré sur Sopwith 1B2 par l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 14 avril 1918, au brigadier Robert Philippe - Ce pilote a obtenu le brevet de pilote militaire n° 11094, le 28 janvier 1918 à l'école de Chartres - Photo collection Philippe Bentresque que je remercie pour son aide.

Liste des homologations de brevets militaires délivrés par l'école d'aviation militaire du Crotoy entre le 19 et le 28 avril 1917 - Photo transmise par Thierry Bazerque que je remercie pour son aide.

Documents en rapport

Demande d'abmission à l'école de pilotage du Crotoy du brigadier du 8ème Dragons / 4ème escadron Maurice Delporte en date du 31 mai 1915 - Son admission, comme vous pouvez le lire, sera reportée - Maurice Delporte obtiendra finalement le brevet de pilotage n° 5963 à l'école d'aviation d'Etampes, le 15 avril 1917 - Photo collection Géraud Guillerez que je remercie pour son aide.

Carte d'identité n° 849 d'élève-pilote, émise par l'école d'aviation militaire du Crotoy à l'Aspirant Victor Herlemont, issu du 78ème régiment d'infanterie, le 9 juillet 1917 - Photo transmise par Mme Monique Gallais que je remercie pour son aide.

Carte d'identité n° 318 d'élève-pilote décernée par l'école d'aviation militaire du Crotoy au MdL Naudin issu du 16ème régiment de Chasseurs à cheval, le 15 mai 1916 - Photo Daniel Gilberti que je remercie pour son aide.
* Adj Gustave Naudin - Né le 29 mai 1890 à Corberon (Côte d'or) - Fils de Claude Naudin et de Eugénie Sergent - Avant guerre comptable - Engagé le 13 mars 1909 au 8ème régiment de Hussards - Mobilisé au 16ème régiment de Chasseurs à cheval de Beaune - Entré à l'aviation comme élève pilote, le 15 mars 1916 - Ecole de Dijon-Longvic (Formation militaire et théorique) - Brevet de pilote militaire n° 4818 obtenu à l'école du Crotoy, le 22 octobre 1916 - Ecole de Chateauroux (stage perfectionnement) - Pilote de l'escadrille C 224 comme pilote de Caudron G 4 du 1er février au 6 octobre 1917 - Nommé Adjudant, le 20 juillet 1917 - Pilote de l'escadrille SPA 26 du 16 novembre 1917 au 3 novembre 1918 - Blessé au combat, le 29 septembre 1918 - Hospitalisé à partir du 30 septembre 1918 - 5 victoires homologuées et 11 non homologuées - Légion d'Honneur - Médaille Militaire, le 15 août 1917 - Croix de Guerre 14-18 - 7 citations à l'ordre de l'armée.

Relevé d'altitude (3000 mètres) de l'épreuve du brevet militaire du soldat André Bazerque, le 3 mai 1917 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Thierry Bazerque que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

* Caporal André Jean Bazerque - Né le 16 mai 1892 à Bessac (33) - Fils de Jean Bazerque et de Marguerite Taudin - Domicilés 36, cours du Chapeau Rouge à Bordeaux (33) - Profession avant guerre Employé à la Banque de France - Service militaire au 23ème régiment d'infanterie coloniale, à compter du 1er octobre 1913 - Toujours dans cette unité, lors de la mobilisation générale, du 2 août 1914 - Affecté au 43ème régiment d'infanterie coloniale - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 1er décembre 1916 - Brevet de pilote militaire n° 6094 obtenu à l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 26 avril 1917 - Stage de perfectionnement à l'école d'aviation militaire de Châteauroux jusqu'au 8 mai 1917 - Affecté à l'escadrille C 13 par décision du GQG n° 7592 en date du 8 juin 1917 - Pilote de l'escadrille C 13 / SOP 13 du 17 juin 1917 au 2 décembre 1917 - En stage au GDE du 2 au 22 juillet 1917 - Rejoit le GDE du Plessis-Belleville (transformation de l'escadrille sur avion Sopwith 1A2) à l'issue de sa permission, le 1er octobre 1917 - Hospitalisé à l'hôpital civil de Nancy à compter du 2 décembre 1917 - Nommé Sergent, le 5 décembre 1917.

 

Carte d'identité n° 123 de pilote de l'école militaire d'aviation du Crotoy du Soldat Lyonnet, datée du 9 décembre 1915 - Couverture - Photo Jean François Arly que je remercie pour son aide.

Carte d'identité n° 123 de pilote de l'école militaire d'aviation du Crotoy du Soldat Lyonnet, datée du 9 décembre 1915 - Pages internes - Il manque la photo que n'a pas été conservée - Photo Jean François Arly que je remercie pour son aide.

* Adj Joannès Lyonnet - Né le 22 février 1893 à St Chamond (Loire) - Fils de Jean Baptiste Lyonnet et de Maria Monnier - Domiciliés 128, rue d'Annonay à St-Etienne (Loire) - Profession avant guerre Mécanicien - Classe 1913 - Recrutement de St-Etienne sous le n° matricule 1918 - Appelé au 8ème groupe aéronautique comme mécanicien, le 26 novembre 1913 - Formation technique à l'école d'aviation militaire de Dijon - Passé pour organisation, le 1er groupe d'aviation, le 1er janvier 1914 - Mécanicien à la 7ème compagnie du centre d'aviation de St-Cyr jusqu'au 25 septembre 1914 -  Mécanicien de l'escadrille BL 30 du 12 septembre 1914 au 19 mars 1915 - Premier mécanicien du Cal Jean Sismanoglou - RGA du Bourget du 19 mars au 7 avril 1915 - Mécanicien de l'escadrille F 44 du 7 avril 1915 au 24 novembre 1915 - 1er mécanicien de l'Adj Jean Sismanoglou - Une citation n° 64 à l'ordre de l'aéronautique de la 1ère armée, le 9 mai 1915 - Affecté comme élève pilote à l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 24 novembre 1915 - Brevet de pilote militaire n° 3193 obtenu à l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 8 avril 1916 - Nommé Caporal, le 15 avril 1916 - Insigne (macaron) de pilote militaire n° 3512 décerné le 1er novembre 1916 -  Stage de perfectionnement à l'école d'aviation militaire de Châteauroux du 22 avril au 2 mai 1916 - GDE du Plessis-Belleville du 2 mai au 4 juillet 1916 - Pilote de l'escadrille C 47 du 4 juillet au 26 août 1916 - Pilote de l'escadrille C 28 du 26 août au 1er octobre 1916 - Nommé Sergent, le 20 septembre 1916 - Pilote de l'escadrille C 47 du 1er octobre 1916 au 27 octobre 1917 - Une citation à l'ordre du 2ème corps d'armée colonial, le 21 novembre 1916 - Marié avec Augustine Lamm à Lyon (69), le 26 novembre 1917 - Nommé Adjudant, le 25 juin 1917 - Une citation n° 153 à l'ordre de la 8ème armée, le 1er juillet 1917 - Blessé au combat, par des éclats d'obus de DCA, aux commandes d'un Caudron G 4, le 16 juin 1917 - Il faisait équipage avec le Slt Paul Marcaggi (observateur) - Hospitalisé successivement au HOE 1/21 de Lunéville (54) puis à l'hôpital auxiliaire de la Malgrange, le 6 septembre 1917 - En traitement à l'hôpital temporaire 88 de Clermont-Ferrand, le 4 octobre 1917 - Une citation à l'ordre de l'aéronautique de la 2ème armée, le 7 octobre 1917 - Affecté à la division SPAD du GDE, le 27 octobre 1917 - Affecté au SRA (pilote réceptionneur) de St-Cyr, le 28 mars 1919 -  Démobilisé, le 10 septembre 1919 - Affecté dans la réserve au 2ème régiment d'aérostation - Affecté dans la réserve au 35ème RAO, le 17 juillet 1921 - Ré-engagé au 1er groupe d'ouvriers d'aviation, le 3 août 1923 - Affecté à la 12ème escadrille du 34ème régiment d'aviation, le 1er mars 1924 - Détaché à la section entrainement - Médaille Militaire, le 28 décembre 1924 - Rayé du personnel navigant sur sa demande, le 13 mars 1928 - Affecté au 62ème bataillon de chars de combat (en cas de mobilisation), le 20 avril 1935 - Chef d'entretien automobiles des aciéries de Genevilliers, le 17 mars 1936 - Affectation spéciale à la société générale de fabrication aéronautique à Boulogne-Billancourt, le 16 octobre 1939 - Renvoyé dans ses foyers, le 20 novembre 1939 - Décédé à Vitry-sur-Seine (94), le 12 novembre 1968.

Photo du Cal Albert Pourcel

Caporal Albert Jacques Paul Marie Pourcel - Né le 3 décembre 1892 à Valbonne (Alpes Maritimes) - Fils de Pierre Pourcel et de Palmyre Joséphine Giraud - Profession avant engagement Etudiant - Classe 1912 - Recrutement de Nice sous le matricule n° 1207 - Engagé volontaite pour trois ans au 6ème bataillon de chasseurs alpins, le 9 octobre 1912 - Nommé Caporal, le 15 avril 1913 - Nommé Sergent, le 16 novembre 1913 - Affecté au 46ème BCA lors de la mobilisation générale du 2 août 1914 - Affecté au 32ème bataillon de chasseurs alpins, le 29 octobre 1915 - Cassé de son grade (*) et repassé Chasseur de 2ème classe, le 28 septembre 1916 - Nommé Caporal, le 26 octobre 1916 - Blessé au combat par des éclats d'obus à Douaumont (55), le 27 octobre 1916 - Passé au 1er groupe d'aviation de l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 26 novembre 1917 - Brevet de pilote militaire n° 11721 obtenu à l'école militaire d'aviation d'Istres, le 21 février 1918 - Stage de perfectionnement bombardement à l'école militaire d'aviation d'Avord, jusqu'au 28 avril 1918 - Pilote en stage à l'école d'aplication de bombardement du Crotoy du 28 avril au 17 mai 1918 - Décédé des suites de ses blessures au cours d'un accident aérien, à l'école du Crotoy, le 17 mai 1918 - Une citation à l'ordre de l'armée à titre posthume, le 14 mai 1921 - Sources : Bulletin naissance Valbonne - FM (06) - MpF - JO.

Motif de sa dégradation du 28 septembre 1916 : "A été trouvé endormi par le chef de bataillon, en première ligne, au moment où toute l'unité était en éveil."

* Citation à l'ordre du corps d'armée à titre posthume du Caporal Albert Jacques Paul Marie Pourcel, en date du 14 mai 1921 : "Sous-officier énergique et brave, s'est distingué maintes fois au cours de la campagne. Mort pour la France, le 17 mai 1918. Citation à l'ordre du corps d'armée."

 

Photo du Sol Jacques Bachelard

Soldat de 2ème classe Jacques Bachelard - Né le 16 février 1973 à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) - Fils de Jean Bachelard et de Jeanne Marie Méreaud - Profession avant guerre Menuisier -  Classe 1893 - Recrutement de Bourg-en-Bresse (Ain) sous le maticule n° 954  - Désigné pour affectation à la 7ème section d'infirmiers militaires et incorporé au 44ème régiment d'infanterie, à compter du 15 novembre 1894 - Affecté au 2ème régiment d'infanterie de marine, le 29 septembre 1895 - Rengagé pour un an au 2ème régiment d'infanterie de marine, le 2 mars 1896 - Détaché à Paris, le 29 janvier 1896 -  Affecté au bataillon du Sénégal, le 10 mai 1898 - Campagne du Sénégal du 10 mai 1898 au 25 avril 1899 - Nommé Soldat de 1ère classe, le 26 août 1898 - Affecté au 14ème régiment d'infanterie de marine, le 16 février 1899  - Affecté au 2ème régiment d'infanterie de marine, le 25 avril 1899 -  Libéré du service actif, le 14 mai 1899 - Domicilié au 9, rue Rondelet à Paris (75) - Une période de réserve au 23ème régiment d'infanterie de marine du 25 mai au 21 juin 1903 - Une période de réserve au 55 régiment d'infanterie territorial du 5 au 13 mai 1909 - Rappelé à l'activité lors de la mobilisation générale et affecté au 55ème régiment territorial d'infanterie, le 3 août 1914 - Passé à l'aéronautique militaire et affecté au 1er Groupe d'Aviation, le 24 septembre 1915 - Affecté à l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 2 décembre 1915 - Décès par suicide à l'école d'aviation militaire du Crotoy, le 23 janvier 1916 - Sources : MpF - FM Ain - Dernière mise à jour : 3 janvier 2016.


Cal René Charles Paul Drouin - Né le 5 mars 1892 à Paris (75) - Fils d'Alexandre Drouin et de Suzanne Sanson - Domiciliés 5, rue Logelbach à Paris (75) - Profession avant guerre Avocat - Classe 1912 - Recrutement du 6ème bureau de la Seine sous le matricule n° 1328 - Service militaire au 6ème régiment d'artillerie à pied, le 8 octobre 1913 - Toujours dans cette unité lors de la mobilisation générale du 2 août 1914 - Affecté au 72ème régiment d'infanterie - Affecté au 8ème régiment de Génie - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 31 mars 1917 - Insigne de pilote militaire (macaron) n° B 5932 - Brevet de pilote militaire n° 7669 obtenu à l'école d'aviation militaire d'Istres, le 24 juillet 1917 - Nommé Caporal, le 1er août 1917 - Stage de perfectionnement à l'école d'aviation militaire du Crotoy - Moniteur de pilotage de l'école d'aviation militaire du Crotoy du 18 octobre au 22 décembre 1917 - En convalescence, jusqu'à 6 avril 1918 - Affecté au champ de tir de Sommesous et Herbisse, le 18 avril 1918 - Sources : Pam - Dernière mise à jour 1er juin 2015 - Photo Arnaud Drouin, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

 

Epreuves du Brevet d'aviateur militaire
de l'école du Crotoy en 1917

Ces documents présentent l'ensemble des épreuves passées par le brigadier Gabriel Pallier à l'école du Crotoy - Ils ont été transmis par Patrick Pallier son petit-fils.

Récapitulatif des épreuves.
Photo Patrick Pallier que je remercie pour son aide.

Epreuve des 60 kilomètres réalisée le 11 octobre 1917
entre Le Crotoy - Paris-Plage - Le Crotoy.
Photo Patrick Pallier que je remercie pour son aide.

Epreuve d'atterrissage réalisée le 1er octobre 1917
Photo Patrick Pallier que je remercie pour son aide.

Epreuve de triangle réalisée les 7 et 8 octobre 1917
entre Le Crotoy - Paris-Plage - Esquennoy - Le Crotoy
Photo Patrick Pallier que je remercie pour son aide.

 

Epreuve de triangle réalisée le 11 octobre 1917
entre Le crotoy - Dieppe - Amiens - Le Crotoy.
Photo Patrick Pallier que je remercie pour son aide.

Epreuve de hauteur - L'aviateur doit monter à 2000 mètres.
Photo Patrick Pallier que je remercie pour son aide.

Monuments commémoratifs
et tombes

Vue générale du carré militaire du cimetière communal du Crotoy - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

Tombe du Cal Henri Six - Affecté au 1er groupe d'aviation - (Grièvement blessé ou tué) au cours d'un accident d'avion - (Décédé des suites de ses blessures ou corps déposé à l'hôpital auxiliaire n° 44 du Crotoy), le 7 août 1917 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Tombe du MdL Louis Ollier - Affecté au 1er groupe d'aviation - A obtenu son brevet de pilote militaire au Crotoy, le 5 juillet 1917 - (Grièvement blessé ou tué) au cours d'un accident d'avion - (Décédé des suites de ses blessures ou corps déposé à l'hôpital auxiliaire n° 44 du Crotoy), le 10 août 1917 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Sol Paul Gonbault - Affecté au 1er groupe d'aviation - (Grièvement blessé ou tué) au cours d'un accident d'avion - (Décédé des suites de ses blessures ou corps déposé à l'hôpital auxiliaire n° 44 du Crotoy), le 31 juillet 1916 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Tombe du Sol Louis Fallot - Affecté au 1er groupe d'aviation - Décédé, le 10 avril 1918 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Tombe du Cal Jean Dominique Estradère - Affecté au 1er groupe d'aviation - Tué au cours d'un accident d'avion à l'école d'aviation du Crotoy, le 5 mai 1917 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Monuments commémoratifs
et tombes

Vue générale du carré militaire du cimetière communal du Crotoy - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

Tombe du MdL Arthur Langlois - Affecté au 1er groupe d'aviation - Tué au cours d'un accident d'avion à l'école d'aviation du Crotoy, le 2 juillet 1917 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Tombe du MdL Félix Lambert - Affecté au 1er groupe d'aviation - Décédé, le 23 mai 1916 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Tombe du Sol Jean Maurice Bourdil - Affecté au 1er groupe d'aviation - (Grièvement blessé ou tué) au cours d'un accident d'avion - (Décédé des suites de ses blessures ou corps déposé à l'hôpital auxiliaire n° 44 du Crotoy), le 21 avril 1917 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Tombe du Sol Jean Legrain - Affecté au 1er groupe d'aviation - Décédé, le 3 juin 1918 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

Tombe du Cal Jules Jolly - Affecté au 1er groupe d'aviation - Décédé des suites d'une maladie à l'hôpital temporaire n° 44 du Crotoy, le 6 septembre 1918 - Photo Thierry Grier que je remercie pour son aide.

> Légende en cours de rédaction.

 

 

Remerciements à :

- M. Jean-Paul Bonora pour l'envoi des photos de l'école du Crotoy.
- M. Guy Ruffray
pour la correction des légendes de cette page.
- M. Patrick Pallier pour l'envoi des épreuves de l'ecole du Crotoy passée par son grand-père Gabriel.
- M. Philippe Bentresque pour l'envoi de la photo du certificat du Brig Robert Philippe.
- M. François Clément pour l'envoi des copies du carnet de Georges Douillard.
- M. Patrick Nobel pour avoir communiqué le carnet d'heures de vol de Georges Douillard.
- M. Jérémie Raussin pour l'enoi des archives des frères Giudicelli.
- M. Pierre Roteux-Barbier pour sa compilation des pertes de l'école du Crotoy publiées dans la revue l'Aérophile.
- M. Geraud Guillerez pour l'envoi de la demande de Maurice Delporte.
- M. Michel Caplet pour l'envoi de la photo de la notice imprimée pour l'inauguration de l'école d'aviation militaire du Crotoy.
- Mme Monique Gallais pour l'envoi des photos de la carte d'identité de Victor Herlemont.
- M. Daniel Gilberti pour l'envoi des photos de la carte d'identité de pilote de l'Adj Naudin.
- M. Jean François Arly pour l'envoi de la carte d'identité du soldat Lyonnet.
- M. Arnaud Drouin pour l'envoi des photos de l'insigne de pilote de René Drouin, son grand-père.
- M. Thierry Bazerque pour l'envoi des archives d'André Bazerque, son grand-père.
- M. Dominique Delluc pour l'envoi des archives de Léon Pommiès, son grand-père.
- M. Thierry Grier pour ses photos du Carré militaire du cimetière communal du Crotoy.

Bibliographie :

- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Site Internet "Mémoires des hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien

 

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Juvisy Pau

Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir