Menu
Cliquez sur la bande titre pour revenir sur le menu

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site

Sgt Emile Echassoux

Sgt Emile Michel Echassoux - Né le 29 septembre 1890 à Les-Martres-de-Veyre (Puy-de-Dôme) - Fils de Pierre Echassoux et de Marie Bournaud - Domiciliés à Tralaigues (Puy-de-Dôme) -

Service militaire :

Classe 1910 - Recrutement de Riom (Puy-de-Dôme) sous le matricule 580 - Service militaire à la 13ème section de commis et d'ouvriers d'administration (COA) à Clermont-Ferrand, à partir du 10 octobre 1911 - Nommé Caporal, le 1er octobre 1912 - Fin de service militaire, le 8 novembre 1913 -

Retour à la vie civile :

Profession avant guerre Mécanicien électricien - Domicilié chez Arnault au Grand Pressigny, à compter du 7 janvier 1914 -

Mobilisation générale :

Mobilisé à la 13ème section de COA, le 3 août 1914 - Affecté à la 13ème section de secrétaires d'état-major, le 12 juin 1915 -

Passé à l'aéronautique militaire :

Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote à la 32ème section de l'école d'aviation militaire de Pau, à compter du 7 août 1915 - Brevet de pilote militaire n° 2043 obtenu à l'école d'aviation militaire de Pau, le 4 décembre 1915 - Pilote du GDE du 12 mars au 18 avril 1916 -

Affecté au front d'Orient :

Affecté au front d'Orient via le centre de Lyon-Bron et a destination de Salonique, le 18 avril 1916 -

Pilote de l'escadrille N 391 :

Pilote de l'escadrille N 391 d'Orient (future 507) du 5 mai 1916 au 7 janvier 1917 - Nommé Sergent, le 30 juillet 1916 - Croix de Guerre et citation n° 6 à l'ordre de l'aéronautique de l'armée d'Orient, en date du 30 septembre 1916 -

Rapatriement sanitaire :

Rapatrié sanitaire pour paludisme et hospitalisé, le 7 janvier 1917 - Fin de convalescence, le 14 septembre 1917 -

Pilote de l'escadrille SPAbi 63 :

Pilote de l'escadrille SPAbi 63 du 19 décembre 1917 au 4 mars 1918 - Pilote de l'escadrille SPAbi 284 du 4 au 23 mars 1918 - En subsistance à l'escadrille SPAbi 63 du 4 au 7 mars 1918 - En subsistance à l'escadrille SPAbi 63 du 12 au 23 mars 1918 -

Manque l'affectation dans l'escadrille suivante (peut-être SPA 23) -

Citation n° 570 à l'ordre de la 6ème armée, en date du 13 avril 1918 -

Hospitalisation et accident de voiture :

Malade et évacué sur un hôpital de l'intérieur, le 26 juin 1918 - Reprend sa place, le 6 septembre 1918 - Blessé au cuir chevelu (cicatrice de 8 cm) et commotion cérébrale au cours d'un accident d'automobile, le 10 octobre 1918 - Nommé Adjudant, le 5 novembre 1918 - Termine la guerre avec la Croix de Guerre avec une palme et une étoile de bronze - Affecté à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 22 décembre 1918 - Placé en position de sursis, le 20 février 1919 - Démobilisé, le 15 août 1919 -

Retour à la vie civile :

Domicilié au 23, rue Boyet-Barret à Paris (75), à compter du 9 mars 1920 - Profession après guerre Transports automobiles et exploitation forestière - Domicilié à la Maison Cangior à Puget Theniers (Nice), à compter du 18 janvier 1921 - Affecté, dans la réserve, à la 13ème section de commis et d'ouvriers d'administration, le 1er juin 1921 - A souffert de crises de paludisme et de séquelles de son accident de voiture qui lui ont valu une pension d'invalidité de 35 % - Médaille Militaire, le 21 mars 1923 - Domicilié au 9, rue Frédéric Passy à Nice, à compter du 18 avril 1930 - Domicilié à la Villa Sainte-Philomène au Cap de Croix à Nice, à compter du 21 août 1930 - Domicilié Villa de Lucioles, avenue Masséna à Nice, à compter du 9 octobre 1930 - Sources : Pam - CCC de l'escadrille SPAbi 63 - CCC de l'escadrille SPAbi 284 - Liste des brevets militaires - Fiche Matricule du département du Puy-de-Dôme - Dernière mise à jour : 25 avril 2017.

* Croix de Guerre et citation n° 6 à l'ordre de l'aéronautique de l'armée d'Orient, en date du 30 septembre 1916 : "Excellent pilote très brave et très ardent dans la chasse aux avions ennemis avec lesquels il a eu plusieurs combats heureux. A fait dans l'été, malgré un état de santé précaire, de longues reconnaissances d'armes presque journalières."

* Citation n° 570 à l'ordre de la 6ème armée, en date du 13 avril 1918 : "Pilote plein de sang-froid et de courage, s'est signalé à l'escadrille C 89 en Orient en exécutant avec beaucoup d'allant des missions périlleuses de bombardement et de protection. Au cours d'une mission de protection, a réussi, en soutenant un combat rapporché contre trois monoplanes ennemis, a dégager l'avion qu'il protégeait, a forcé deux de ses adversaires à abandonner le combat et à piquer dans leurs lignes. par gros temps, avec un appareil criblé de balles, ayant de nombreux câbles de cellule sectionnés, une commande d'ailerons et un câble de direction coupés, a réussi à regagner son terrain."

* Médaille Militaire de l'Adj Emile Michel Echassoux, à la 13ème section, en date du 21 mars 1923 : "10 ans de services, 5 campagnes. A été blessé et cité."

Sgt Emile Echassoux

 

Remerciements à :

- M. Frédéric Echassoux pour l'envoi des archives d'Emile Echassoux, son grand-père.

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Le Journal Officiel de la République Française mis en ligne sur le site "Gallica" de la Grande Bibliothèque de France.
- Carnets de Comptabilité en Campagne des escadrilles mis en ligne par le Site "Mémoire des Hommes."
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Site Internet "Mémoires des Hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien
- Site Internet " Pages 14-18 " de Joël Huret.

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site

René Neveu Marcel Astruc

 

 

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sir l'image pour l'agrandir