Menu
Cliquez sur la bande titre pour revenir sur le menu

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site

Général de brigade
Maurice Duval

Général de brigade Marie Victor Charles Maurice Duval - Né le 5 juin 1869 à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) - Fils de Léon Pierre Marie Victor Duval (militaire de carrière au 77ème régiment de ligne) et de Louise Marie Elisabeth Mathilde de Leigonie (rentière) - Domiciliés à Tulle (Corrèze) - Scolarité au collège des Jésuites de Reims - Bachelier ès-lettres et ès-sciences - Diplômé d'études supérieures d'histoire et de géographie - Classe 1889 - Recrutement d'Albi (Tarn) sous le matricule n° 1262 - Engagé volontaire pour cinq ans pour l'école spéciale militaire de St-Cyr, le 25 octobre 1888 - Promotion "Du Grand Triomphe" - Nommé Caporal, le 20 août 1889 - Nommé Sergent, le 1er octobre 1889 - Nommé Sous-lieutenant et affecté au 27ème régiment d'infanterie, le 1er octobre 1890 - Affecté au 122ème régiment d'infanterie, le 17 octobre 1890 - Nommé Lieutenant, le 1er octobre 1892 - Affecté au 36ème régiment d'infanterie, le 1er août 1894 - Marié avec Marie Joséphine Lucienne Yvonne Teisserenc, le 1er octobre 1894 - Ils auront quatre enfants, deux garçons (Robert et Henri) et deux filles (Marie-Thérèse et Germaine) - Affecté au 142ème régiment d'infanterie, le 25 avril 1899 - Lettre de satisfaction du Ministre de la Guerre pour le travail d'études qu'il a effectué en 1898, en date du 7 juillet 1899 - Affecté au 15ème régiment d'infanterie, le 16 août 1901 - Breveté d'état-major en 1902 - Nommé Capitaine et affecté au 68ème régiment d'infanterie, le 31 janvier 1902 - Officier d'ordonnance du Général commandant la 83ème brigade, le 25 janvier 1905 - Officier d'ordonnance du Général Gouverneur de Lille, le 25 mai 1906 - Témoignage de satisfaction du Ministre de la Guerre pour les conférences faites à l'école d'(illisible) de Lille pendant l'hiver 1906-1907 - Désigné pour accomplir un stage de deux ans dans l'armée japonaise, le 24 avril 1907 - Séjour au Japon du 9 juin 1907 au 17 août 1909 - Affecté au 137ème régiment d'infanterie et maintenu en stage dans l'armée japonaise, le 24 mai 1907 - Lettre de félicitation du Ministre de la Guerre pour l'accomplissement d'un stage dans l'armée japonaise - Affecté au 101ème régiment d'infanterie, le 11 octobre 1909 - Affecté au 103ème régiment d'infanterie caserné à Alençon, le 10 juin 1911 - Chevalier de la Légion d'Honneur, le 12 juillet 1911 - Officier de l'ordre du Dragon de l'Annam, le 25 novembre 1911 - Chevalier du mérite agricole, en date du 6 février 1912 - Officier de l'ordre du Cambodge, le 24 mars 1912 - Affecté au 9ème bataillon de Chasseurs à pied, le 9 janvier 1913 - Désigné officier d'état-major particulier du Ministre de la Guerre, le 17 juin 1914 - Affecté à l'état-major particulier du Ministre de la Guerre, le 3 juillet 1914 - Nommé Chef de bataillon - Nommé Lieutenant-Colonel - Grièvement blessé pendant l'offensive de Champagne en 1915 - Citation à l'ordre de l'armée, en date du 20 septembre 1915 - Officier de la Légion d'Honneur, le 19 octobre 1915 - Croix de Guerre avec palme - Nommé Colonel - Commandant de la 314ème Brigade d'infanterie - Chef de l'état-major de la VIème armée - Chef de l'état-major de la I ème armée - Chef de l'état-major du Groupe d'armées du Centre commandé par le général Fayolle - Nommé Général de Brigade, le 19 avril 1918 - Nommé Aide-Major général de l'aéronautique militaire - Nommé Commandant des opérations au GQG - Met en oeuvre la 1ère division aérienne, le 15 mai 1918 - Admis au comité de direction de l'Aéroclub de France après avoir été introduit par André Michelin et R. Soreau, lors de la séance du 10 mars 1921 - Président du Comité Français de Propagande Aéronautique en 1925 - André Michelin Vice-Président et président de l'Aéroclub de France - Président de la compagnie Franco-Roumaine de Navigation Aérienne de 1925 à 1930 - Administrateur des Eaux de Garges, du gaz sulfureux sulfurique et dela Société Privée d'Expansion Commerciale (filiale du Figaro) - Commandeur de la Légion d'Honneur, le 7 juillet 1927 - Président de la société des moteurs Salmson, système Canton-Unné, entre 1935 à 1938 - Domicilié au 10, rue Créveaux à Paris 16ème (75) - Décédé, le 23 août 1958 - Sources : Extrait de naissance - LO - FM département du Tarn - JORF - L'Aérophile - Dernière mise à jour : 2 mai 2016.

* A traduit et annoté le réglement sur le service intérieur dans les corps de troupe de l'armée japonaise, édition du 2 décembre 1908.

* Chevalier du mérite agricole du Capitaine Maurice Marie Victor Charles Duval, au 103ème régiment d'infanterie à Paris, en date du 6 février 1912 : "Etudes botaniques au cours d'une mission en Extrême-Orient. Conférences régimentaires sur des questions agricoles; 23 ans de services."

* Citation à l'ordre de l'armée du Lt-col Marie Victor Charles Maurice Duval, sous-chef d'état-major d'une armée, en date du 20 septembre 1915 : "Constamment en reconnaissance sur le front dans les tranchées les plus avancées, a rendu comme sous-chef d'état-major d'une armée des services particulièrement brillants par une véritable intelligence des situations, une activité inlassable, un entrain communicatif et un remarquable esprit d'initiative."

 

 

Le Général Fayolle, commandant de la 1ère armée, en compagnie du Colonel Maurice Duval, son chef d'état-major, au Château de Corneil, où était installé le quartier général de la 1ère armée, le 25 janvier 1917 - Photo fond "Valois" de l'annexe de la BDIC du Musée de l'Armée des Invalides de Paris.

Le Colonel Maurice Duval, aide-major général, pose à son bureau au GQG implanté au Palais de Compiègne, le 9 septembre 1917 - Photo fond "Valois" de l'annexe de la BDIC du Musée de l'Armée des Invalides de Paris.

Remise de décorations par le général Maurice Duval au camp d'aviation du Plessis-Belleville, le 1er septembre 1918 - De gauche à droite : Cdt Ménard, Cdt Rocard, Cdt Vuillemain, Général Duval, Cdt Duseigneur, Cdt Fécamp - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo fond "Valois" de l'annexe de la BDIC du Musée de l'Armée des Invalides de Paris.

Le général Maurice Duval, commandant de la 1ère division aérienne, passe en revue les aviateurs sous ses ordres, au camp d'aviation du Plessis-Belleville, le 1er septembre 1918 - Dans quelques instants, il va remettre la Croix d'officier de la Légion d'Honneur aux Cne de Geffrier, Ltt Risacher, Ltt Doussinelle, Ltt Matenot de Cordoue, Ltt Chalus puis la Médaille Militaire à un certain nombre de sous-officiers aviateurs - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo fond "Valois" de l'annexe de la BDIC du Musée de l'Armée des Invalides de Paris.

Le 11 septembre 1919, le général Maurice Duval passe en revue les troupes d'aviation sur le terrain du Bourget, à l'occasion de la prise d'armes commémorative de la mort de Guynemer - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Agence Meurisse mis en ligne par le site "Gallica" de la Grande Bibliothèque de France.

Le 11 septembre 1919, lors de la commémoration de la mort du Cne Georges Guynemer, de la SPA 3, le général Maurice Duval, chef du service aéronautique du QGQ, décore deux aviateurs devant le front des troupes, sur le terrain du Bourget - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Agence Meurisse mis en ligne par le site "Gallica" de la Grande Bibliothèque de France.

 

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Le Journal Officiel de la République Française mis en ligne sur le site "Gallica" de la Grande Bibliothèque de France.
- Carnets de Comptabilité en Campagne des escadrilles mis en ligne par le Site "Mémoire des Hommes."
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Base de données "Personnels de l'aéronautique militaire" du site "Mémoire des Hommes".
- Base de données "Mort pour la France" du site "Mémoire des Hommes".

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site

Jean Boissau René Gibaud

 

 

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sir l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir