Menu
Cliquez sur la barre titre pour revenir sur le menu.

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Insignes peints
sur les fuselages

 

 

Insignes métalliques de
l'escadrille SPA 124

Symbolique

Lors de sa constitution, l'escadrille SPA 124 arbore une large bande oblique blanche de fuselage. Ce type de bande est la marque commune à toutes les escadrilles du GC 21, seule la couleur variant entre les unités. Le Cne André Humières, commandant de l'escadrille du 4 avril au 9 août 1918, décide d'adopter la tête casquée de Jeanne d'Arc, sculptée par Emmanuel Frémiet. L'idée lui serait venue après un survol de la ville de Reims, que son unité avait défendue. Elle sera superposée à la bande blanche de fuselage. Cette ville possède d'ailleurs une statue équestre de Jeanne d'Arc, dûe au sculpteur Paul Dubois. Cette statue a été inaugurée sur la place Cardinal Luçon de Reims, le 14 juillet 1896.

Historique

En décembre 1917, l'escadrille "La Fayette" entièrement équipée d'avions SPAD devient la SPA 124. Elle passe sous commandement américain. Rayé des contrôles de l'armée française, les pilotes américains ne recevront la notification de leur mutation qu'en février 1918. Ils continueront à servir sous l'uniforme français à titre civil en attendant que leur situation soit résolue. Il faut dire que l'escadrille appartient toujours au GC 13 et que les combats ne sont pas terminés. Placée sous les ordres du Cne William Thaw, l'escadrille SPA 124 "La Fayette" devient le 103rd Aero Squadron. Elle conserve provisoirement ses mécaniciens, ses avions et son matériel français. La SPA 124 "La Fayette" cesse d'exister en tant qu'escadrille française.

L'aéronautique militaire française, ayant transférée une unité aux Américains, en crée une autre, destinée à prendre sa place dans la numérotation des forces. La nouvelle SPA 124 est officiellement créée, le 4 avril 1918.

> A suivre <

 

Insignes métalliques des unités
héritières de ses traditions

Insigne en bronze probablement de la 10ème escadrille du 2ème RAC de Strasbourg dans les années 20-30 - L'épingle est cassée - Insigne collection Jean-Laurent Truc que je remercie pour son aide.

Insigne d'une escadrille héritière des traditions de l'escadrille SPA 124, probablement de la 10ème escadrille du 2ème RAC de Strasbourg - Photo Ebay France.

Insigne de la 4ème escadrille du Groupe de chasse II/6 - Valable pour la période comprise entre 1936 et 1940 - Fabrication Drago Paris Nice - Fixation par épingle à boléro - Insigne collection Patrice Gout que je remercie pour son aide.

Insigne de la 4ème escadrille du Groupe de chasse II/6 - Valable pour la période comprise entre 1936 et 1940 - Fabrication Drago Paris Nice - Fixation par épingle à boléro - Insigne collection Patrice Gout que je remercie pour son aide.

Insigne de la 6ème escadre de chasse valable pour la période allant du 1er octobre 1934 au 1er mai 1939 - Cette grande unité comptait à cette époque deux groupes de chasse qui étaient eux-même composés de deux escadrilles. Composition de la 6ème escadre de chasse :
- le GC I/6 : la 1ère escadrille (héritière des traditions de la SPA 96) et la 2ème escadrille (héritière des traditions de la SPA 12).
- le GC II/6 : la 3ème escadrille (héritière des traditions de la SPA 26) et la 4 ème escadrille (héritière des traditions de la SPA 124).
Fabrication Drago Paris Nice - Fixation par épingle avec boléro - Remarquez l'erreur de gravure "SPA 86" au lieu de "SPA 96" - Photo Ebay France.

Insigne de la 4ème escadrille du GC II/6 - Fixation par deux anneaux - Sans marque de fabricant - Epoque 1940 à 1943 (confirmer) - Insigne collection Patrice Gout que je remercie pour son aide.

Unités détentrices des traditions
de l'escadrille SPA 124

Insignes métalliques des unités
héritières de ses traditions

Insigne de la 5ème escadre valable pour la période du 1er avril 1945 au 1er mars 1946 - Cette grande unité a été créée, le 1er avril 1945.
Elle comprenait 3 groupes de chasse :
- GC 2/6 "Travail" (traditions des SPA 26 et SPA 124 de la GG)
- GC 1/9 "Limousin" (traditions des 1ère et 2ème escadrilles du GC I/9)
- GC 2/9 "Auvergne" (traditions de la SPA 85 de la GG et du GC II / 9)
Ces GC étaient respectivement stationnés : 2/6 "Travail" à Salon-de-Provence, 1/9 "Limousin" à la Réghaïa et 2/9 "Auvergne" au Vallon (Istres) - Insigne collection Jean-Pierre Mehl que je remercie pour son aide.

Insigne de la 5ème escadre de chasse stationnée à Bizerte puis Orange-Caritat. Cette unité était composée de 2 groupes de chasse puis escadrons de chasse : EC 1/5 "Vendée" - EC 2/5 "Ile de France" - Insigne valable pour la période de 1946 à 1954 - Photo Ebay France.

Insigne de la 1ère escadrille de l'escadron de chasse 1/5 "Vendée" - Homologué au SHD de Vincennes sous le numéro A. 1098 - Fabrication FIA Lyon - Photo Ebay France.

Insigne de la 5ème escadre de chasse stationnée à Orange-Caritat. Cette unité était composée de 3 escadrons de chasse : EC 1/5 "Vendée" - EC 2/5 'Ile de France" - 3/5 "Comtat Venessin" - Homologué au SHD section Air de Vincennes sous le n° 603 en 1954 - Photo Ebay France.

Insigne de l'escadron de chasse 1/5 "Vendée" stationné à Orange-Caritat. Cette unité est héritière des traditions des escadrilles SPA 26 et SPA 124 de la Grande Guerre. Homologué au SHD section Air de Vincennes sous le n° 1084 en 1977 - Photo Ebay France.

Insigne de la 5ème escadre de chasse stationnée à Orange-Caritat. Cette unité était composée de 2 escadrons de chasse : EC 1/3 "Vendée" - EC 2/5 "Ile de France" - Insigne valable pour la période de 1962 à 1987 - Photo Ebay France.

Insigne de la 3ème escadrille de l'escadron de chasse 2/5 "Ile-de-France" - Il a été homologué au SHD de Vincennes sous le numéro A. 1098 - Sans marque de fabricant, probablement Asie du Sud-Est - Insigne collection Patrice Gout que je remercie pour son aide.

 

Appellations successives

Périodes de stationnements

 

Carte des différents stationnements

 

Avions utilisés

 

Relevés quantitatifs et
numéros avions

 

 

Les personnels

 

 

Commandants

 

Personnels à remarquer

 

Rattachements de l'escadrille

 

Batailles et missions importantes

 

Décorations

 

 

Victoires

 

Palmarès

 

Pertes

 

Les pertes

Morts : en rouge / Blessés et indemnes : en jaune


 

Les hommes

 

 

 

 

Les hommes

Photo de l'Adj Alexandre Lachat

Adj Alexandre Joseph Antoine Lachat - Né le 25 mars 1895 à Paris (75) - Fils d'Alexandre Lachat et de Marie Lafolie - Domiciliés 3, place des Fêtes à Paris (75) - Profession avant guerre Sténo-dactylographique - Classe 1915 - Recrutement du 1er bureau de la Seine sous le matricule n° 1536 - Mobilisé au 91ème régiment d'infanterie, le 20 décembre 1914 - Nommé Caporal, le 2 mai 1915 - Nommé Sergent, le 21 juillet 1915 - Blessé à l'épaule gauche, le 27 septembre 1915 - Hospitalisé, convalescence et entré au dépôt jusqu'au 7 février 1916 - Affecté au 2ème section du COA, le 25 mars 1916 - Affecté au 28ème régiment d'artillerie, le 28 juillet 1916 - Passé à l'aéronautique militaire comme mitrailleur, le 1er août 1916 - Brevet de mitrailleur obtenu à l'école de tir aérien de Cazaux, le 30 août 1916 - Stage à l'école militaire d'aviation de Pau jusqu'au 22 décembre 1916 - Mitrailleur de l'escadrille N 78 du 22 décembre 1916 au 20 janvier 1917 - Mitrailleur de l'escadrille R 214 du 20 janvier au 20 juin 1917 - Croix de Guerre et une citation n° 709 à l'ordre de l'armée en date du 29 janvier 1917 - Affecté comme élève pilote à l'école militaire d'aviation de Dijon pour cours théorique, le 20 juin 1917 - Formation initiale de pilote militaire à l'école militaire d'aviation du Crotoy du 4 juillet au 30 septembre 1917 - Brevet de pilote militaire n° 9042 obtenu à l'école militaire d'aviation du Crotoy, le 29 septembre 1917 - Stage de perfectionnement "Avions Rapides" à l'école d'aviation militaire d'Avord du 30 septembre au 31 octobre 1917 - Stage "Haute Ecole" à l'école d'aviation militaire de Pau du 31 octobre au 26 novembre 1917 - Pilote au GDE (Groupement des Divisions d'Entrainement) du 26 novembre au 23 décembre 1917 - Pilote de l'escadrille SPA 124 "Jeanne d'Arc" du 24 décembre 1917 au 14 février 1919 - Citation à l'ordre de l'armée, en date du 12 juillet 1918 - Nommé Adjudant, le 1er octobre 1918 - Citation à l'ordre de l'armée, en date du 11 novembre 1918 - Affecté au DMA n° 2 à Sommesous, le 14 février 1919 - Affecté ou détaché au CIACB au 15 février 1919 - Affecté au SEGA, le 19 mars 1919 - Médaille Militaire, Croix de Guerre et citation à l'ordre de l'armée, en date du 8 mai 1919 - Nommé Sous-Lieutenant à titre temporaire, le 17 août 1919 - Sources : Pam - FM 75 (transmise par la famille) - CCC 78 - CCC 214 - CCC 124 - Liste brevets militaires - JORF - Dernière mise à jour 18/02/2015.

* Citation à l'ordre de l'armée du Sgt Antoine Joseph Alexandre Lachat, pilote à l'escadrille SPA 124, en date du 12 juillet 1918 : "Pilote plein d'entrain. A abattu un monoplace ennemi qui s'est écrasé en vue de nos premières lignes."

* Citation à l'ordre de l'armée de l'Adj Antoine Joseph Alexandre Lachat du 91ème régiment d'infanterie, pilote à l'escadrille SPA 124, en date du 11 novembre 1918 : "Le 23 octobre 1918, apercevant un de nos avions aux prises avec une patrouille de Fokker, s'est résolument porté au secours du camarade attaqué. A mené un dur combat contre plusieurs adversaires et a abattu l'un d'eux."

* Médaille Militaire, Croix de Guerre et citation à l'ordre de l'armée de l'Adj Antoine Joseph Alexandre Lachat du 91ème régiment d'infanterie, pilote de l'escadrille SPA 124, en date du 8 mai 1919 : "Brillant pilote de chasse, d'un allant superbe de courage et d'énergie. A livré de nombreux combats, forçant chaque fois l'adversaire à la fuite et le poursuibant loin dans ses lignes. A remporté trois victoires. Une blessures, quatre citations."

 

Les avions

 

Les avions

 

Documents en rapport
avec l'escadrille 124

Qui peut m'aider ?

Documents en rapport
avec l'escadrille 124

Qui peut m'aider ?

 

Monuments commémoratifs
et tombes

Qui peut m'aider ?

Monuments commémoratifs
et tombes

Qui peut m'aider ?

 

Remerciements :

- M. Jean-Laurent Truc pour l'envoi des photos des insignes de sa collection.
- M. Patrice Gout pour l'envoi des photos des insignes de sa collection.
- M. Jean-Pierre Mehl pour l'envoi des photos des insignes de sa collection.

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- L'aviation française 1914-1940, ses escadrilles, ses insignes - par le Commandant E Moreau-Bérillon - publié à compte d'auteur en 1970.
- Les insignes de l'Aéronautique Militaire Française jusqu'en 1918 de Philippe Bartlett - publié par les éditions Indo Editions en 2002.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Site Internet "Traditions des escadrilles de l'Armée de l'Air" de Henri Guyot - Voir le lien
- Site Internet "Les Insignes de l'Armée de l'Air" de Jean-Jacques Leclercq - Voir le lien
- Site Internet "Mémoires des hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien
- Site Internet " Pages 14-18 " de Joël Huret.

 

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Escadrille 124 Lafayette Escadrille 125

 

 

pas de fiche > 1918