Menu
Cliquez sur la barre titre pour revenir sur le menu.

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Insignes peints
sur les fuselages

 

 

Insignes métalliques de
l'escadrille VB 125

Symbolique

Pour symboliser sa mission nocturne, l'escadrille 125 a adopté, comme emblème collectif, une tête de Pierrot, peinte de profil par le célèbre dessinateur Pierre Lapointe (lui-même surnommé "Pierrot"). La couleur de la collerette évoluait selon l'équipage.

 

Historique

 

A venir

 

 

 

 

 

 

Insignes métalliques des unités
héritières de ses traditions

- Insigne collection Olivier Baillon que je remercie pour son aide.

Unités détentrices des traditions
de l'escadrille VB 125

 

Insignes métalliques des unités
héritières de ses traditions

- Insigne collection Olivier Baillon que je remercie pour son aide.

 

Appellations successives

Périodes de stationnements

Carte des différents stationnements

 

Avions utilisés

Relevés quantitatifs et
numéros avions

Les personnels

 

 

Commandants

Rattachements de l'escadrille

Décorations

 

 

Victoires

 

Palmarès

 

Pertes

 

Les pertes

Morts : en rouge / Blessés et indemnes : en jaune


 

Les hommes

 

 

 

 

MdL Boniface Foy Marie de Castellane - Né le 26 janvier 1886 à Toulouse (Haute Garonne) - Fils de Boniface Amédée Marie de Castellane, marquis de Castellane-Esparron et de Jeanne Éléonore Marie d'Armagnac de Castalet - Domiciliés 46, rue de Sèvres à Paris 7ème (75) et Château de Taradel à Taradeau (Var) - Classe 1906 - Recrutement de Libourne (Gironde) sous le matricule n° 1029 - Engagé volontaire pour trois ans au 25ème régiment de Dragons, le 30 septembre 1907 - Nommé Brigadier, le 17 avril 1910 - Fin de ses obligations militaires, le 30 septembre 1910 - Rappelé à l'activité à l'occasion de la mobilisation générale, le 1er août 1914 - Affecté au 1er escadron du 25ème régiment de Dragons et nommé Caporal, le 2 août 1914 - Affecté au 212ème régiment d'infanterie comme agent de liaison, le 17 septembre 1915 - Nommé Maréchal des logis, le 27 juin 1915 -  Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 1er août 1916 - Formation initiale de pilotage à l'école d'aviation militaire d'Avord, à compter du 2 septembre 1916 - Échoue lors de sa formation de pilote militaire - Passé mitrailleur - Breveté mitrailleur à l'école de tir aérien de Cazaux, le 28 janvier 1917 - Stage de bombardier à l'école d'aviation militaire d'Avord, jusqu'au 28 février 1917 - Mitrailleur/bombardier du GDE du 28 février au 19 mars 1917 - Mitrailleur/bombardier de l'escadrille PS 125 / V 125 du 19 mars 1917 au 11 mars 1918 - Blessé au cours d'un accident d'atterrissage, à bord d'un Paul Schmitt, sur le terrain de Champien, le 18 septembre 1917 - Hospitalisé et convalescence du 18 septembre au 28 octobre 1917 - Tué au cours d'une mission de bombardement sur Laon, à bord d'un Voisin 10, dans le triangle Laon, Sissonne, Montcornet, dans la nuit du 11 au 12 mars 1918 - Il faisait équipage avec le Brigadier Jean Pétraz (pilote) qui a également perdu la vie - Médaille Militaire, croix de Guerre avec étoile d'argent, à titre posthume, en date du 1er décembre 1923 - Boniface de Castellane repose dans le cimetière militaire de Pontavert (Aisne) - Tombe individuelle n° 672 - Photo Jean-Marie Vacher que je remercie pour son aide - Sources : Pam - MpF - Bailey/Cony - CCC PS 125 / V 125 - JORF - FM Gironde - Généanet - Dernière mise à jour : 2 août 2016.

* Médaille Militaire, Croix de Guerre avec étoile d'argent, à titre posthume, du MdL Boniface Foy Marie de Castellane, en date du 1er décembre 1923 : "Brillant sous-officier bombardier. A accompli toutes les missions qui lui étaient confiées avec un profond esprit du devoir et a témoigné en toutes circonstances de la plus haute valeur morale. Par son sang-froid, a su obtenir des résultats extrêmement importants et est tombé au champ d'honneur, dans la nuit du 11 mars 1918, en exécutant un bombardement devant Laon. Croix de Guerre avec étoile d'argent."

 

Les avions

Voisin 10 de l'escadrille V 125 en 1918 - Comme d'habitude, l'avion est équipé d'un rack de trois projecteurs d'atterrissage ou d'identification d'objectifs - Photo collection Gregory VanWyngarden que je remercie pour son aide.

Les avions

Le Caporal Léon Dugenest, élève pilote de l'école militaire d'aviation d'Ambérieu, pose à côté d'un Voisin 10 de l'escadrille V 125 pendant l'été 1918 - Il a obtenu le brevet de pilote militaire n° 14.390 dans ce centre de formation initiale, le 2 juillet 1918 - Il s'agit probablement d'un avion déclassé et reversé en l'école - Remarquez la superbe tête de Pierrot peinte sur le nez de l'appareil - Photo Léon Dugenest transmise par Elisabeth Larose, sa petite-nièce, que je remercie pour son aide.

 

Documents en rapport
avec l'escadrille 125

Qui peut m'aider ?

Documents en rapport
avec l'escadrille 125

 

 

Monuments commémoratifs
et tombes

Qui peut m'aider ?

Monuments commémoratifs
et tombes

Plaque en hommage au MdL Boniface de Castellane dans l'église de Savignac-de-L'isle (Gironde) - Mitrailleur/bombardier de l'escadrille PS 125 / V 125 du 19 mars 1917 au 11 mars 1918 - Tué au cours d'une mission de bombardement sur Laon, à bord d'un Voisin 10, dans le triangle Laon, Sissonne, Montcornet, dans la nuit du 11 au 12 mars 1918 - Il faisait équipage avec le Brigadier Jean Pétraz (pilote) qui a également perdu la vie - Boniface de Castellane repose dans le cimetière militaire de Pontavert (Aisne) - Tombe individuelle n° 672 - Photo Jean-Marie Vacher que je remercie pour son aide.

 

Remerciements à :

- M. Olivier Baillon pour l'envoi des photos des insignes de sa collection.
- Mme Elisabeth Larose pour l'envoi des archives de Léon Dugenest, son grand-oncle.
- M. Gregory VanWyngarden pour l'envoi des photos de sa collection.
- M. Jean-Marie Vacher pour l'envoi de la photo de la plaque de Boniface de Castellane en l'église de Savignac-en-l'Isle.

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- L'aviation française 1914-1940, ses escadrilles, ses insignes - par le Commandant E Moreau-Bérillon - publié à compte d'auteur en 1970.
- Les insignes de l'Aéronautique Militaire Française jusqu'en 1918 de Philippe Bartlett - publié par les éditions Indo Editions en 2002.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Site Internet "Traditions des escadrilles de l'Armée de l'Air" de Henri Guyot - Voir le lien
- Site Internet "Les Insignes de l'Armée de l'Air" de Jean-Jacques Leclercq - Voir le lien
- Site Internet "Mémoires des hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien
- Site Internet " Pages 14-18 " de Joël Huret.

 

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Escadrille 124 Escadrille 126

 

 

pas de fiche > 1918