Menu
Cliquez sur la barre titre pour revenir sur le menu.

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Insignes peints
sur les fuselages

Insigne à venir

Insignes métalliques de
l'escadrille SPA 151

Insigne fabrication locale de l'escadrille N 151 - Fixation par une épigle - Les trois insignes appartenait au même aviateur - Insigne collection Sébastien Greffe que je remercie pour son aide.

Insigne de fabrication locale de l'escadrille N 151 - Fixation par une épingle - Les trois insignes appartenait au même aviateur - Insigne collection Sébastien Greffe que je remercie pour son aide.

Insigne de fabrication locale de l'escadrille SPA 151 - Il était destiné à être cousu sur la tenue - Les trois insignes appartenait au même aviateur - Insigne collection Sébastien Greffe que je remercie pour son aide.

Autre insigne fabrication maison de l'escadrille N 151 - Il appartient à la collection de Philippe Bartlett - Dessin d'après photo Albin Denis

Symbolique

L'escadrille 151 a adopté comme emblème collectif une mouette peinte en train de planer. Cet insigne était associé à deux bandes obliques, rouge et jaune, qui étaient peintes sur l'aile supérieure et le fuselage des avions.

Historique

 

A venir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Entoilage d'époque

Entoilage prélevé sur le SPAD VII de l'Adj Henri Tiffagnon tué au cours d'un accident d'avion sur le terrain d'aviation d'Auvillers, le 23 avril 1918 - On distingue sur la partie supérieure droite, un morceau du chiffre d'identification indididuel, peint en rouge, sur l'arête de fuselage - Il a été pilote de l'escadrille VB 101 au 20 mars 1916 ou au 17 août 1917, puis de de l'escadrille N 151 / SPA 151 du 27 septembre 1917 au 23 avril 1918 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Collection Jean-Laurent Truc que je remercie pour son aide.

Détail de l'entoilage prélevé sur le SPAD VII de l'Adj Henri Tiffagnon tué au cours d'un accident d'avion sur le terrain d'aviation d'Auvillers, le 23 avril 1918 - On distingue sur la partie supérieure droite, un morceau du chiffre d'identification indididuel, peint en rouge, sur l'arête de fuselage - Collection Jean-Laurent Truc que je remercie pour son aide.

Etiquette associée au morceau d'entoilage prélevé sur le SPAD VII de l'Adj Henri Tiffagnon tué au cours d'un accident aérien sur le terrain d'aviation d'Auvillers, le 23 avril 1918 - Collection Jean-Laurent Truc que je remercie pour son aide.

 

Appellations successives

Périodes de stationnements

Carte des différents stationnements

 

Commandants

Rattachements de l'escadrille

Avions utilisés

Relevés quantitatifs et
numéros avions

Je recherche les données de carnets de vol pour compléter cette rubrique.

Décorations

Pas de citation collective pour cette unité.

Les citations des personnels

(A compléter)

* Citation à l'ordre de l'armée du Slt Henri Léon Hirsch, pilote à l'escadrille N 151 : "Excellent et brave pilote le 20 octobre 1917, malgré une brume intense, part à la poursuite d'un zeppelin, le rejoint à 2.000 mètres, le mitraille à bout portant et l'accompagne jusqu'aux nuages au-dessous desquels l'aéronefs atterrit et se déteste de 16 passagers."
 
* Citation à l'ordre de l'armée du Cal Alfred Ambrosio de la 15ème section d'infirmiers, pilote à l'escadrille N 151 : "Pilote mordant et recherchant le combat. Le 20 octobre 1917, malgré une brume intense, part à la poursuite d'un zeppelin, le rejoint à 2.000 mètres, le mitraille à bout portant et l'accompagne jusqu'aux nuages au-dessous desquels l'aéronefs atterrit et se déteste de 16 passagers."

 

Morts : en rouge / Blessés et indemnes : en jaune


 

Les hommes

Les pilotes de l'escadrille 151 posent pour la postérité - Si vous possédez cette photo légendée, veuillez prendre contact avec l'auteur du site - Photo René Lemaitre collection Miko 40 que je remercie pour son aide.

Pilote de l'escadrille SPA 151 qui reste à identifier - Si vous pouvez mettre un nom à ce pilote, veuillez prendre contact avec moi - Photo René Lemaitre collection Miko 40 que je remercie pour son aide.

 

Photo du Cne André
de Sévin de Quincy

* Cne André Henri Armand de Sévin de Quincy - Né le 12 juillet 1894 à Pau (Pyrénées Atlantiques) - Fils de Roger Joseph Marie de Sévin de Quincy et de Marie Louise Thérèse Antoinette d'Aynard - Domiciliés Haras de Gelos par Pau (Pyrénées Atlantiques) - Profession avant guerre Etudiant - Classe 1914 - Recrutement de Pau sous le matricule n° 1561 - Engagé volontaire pour huit ans, le 17 août 1914 - Incorporé au 18ème régiment d'infanterie, le même jour - Nommé Caporal, le 16 octobre 1914 - Détaché au 144ème régiment d'infanterie, le 24 septembre 1914 - Nommé Sous-lieutenant à titre temporaire, le 5 décembre 1914 - Affecté provisoirement au dépôt du 144ème régiment d'infanterie, le 25 décembre 1914 - Affecté au 34ème régiment d'infanterie, le 8 janvier 1915 - Blessé à Hurtebise, le 24 janvier 1915 - Nommé Sous-lieutenant à titre définitif, le 25 mars 1915 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 10 juin 1915 - Brevet de pilote militaire n° 1714 obtenu à l'école d'aviation militaire de Pau, le 7 octobre 1915 - Pilote de la RGAé - Nommé Lieutenant à titre définitif, le 31 décembre 1916 - Pilote de l'escadrille N 461 du CRP du (4ème trimestre 1915) au 16 juillet 1917 - Une citation à l'ordre de l'aéronautique, le 14 juillet 1916 - Pilote du GDE du 16 au 23 juillet 1917 - Pilote de l'escadrille N 314 du 23 juillet 1917 au 22 mai 1918 - Pilote de l'escadrille SPA 151 du 23 mai 1918 au 24 mars 1919 - Chevalier de la Légion d'Honneur, le 20 octobre 1918 - Croix de Guerre avec 3 palmes de bronze et 3 étoiles (6 citations) - Nommé Capitaine à titre temporaire, le 25 octobre 1918 - Nommé Capitaine à titre définitif, le 2 avril 1919 - Affecté à l'organe de coordination générale de l'aéronautique, dépendant du SFAé - Affecté sur sa demande au Groupement aéronautique n° 4 du Bourget, le 30 octobre 1919 - Affecté au 4ème régiment d'aviation d'observation, le 30 octobre 1919 - Affecté sur sa demande au 7ème régiment d'aviation d'observation, le 9 février 1920 - Affecté au 31ème régiment d'aviation d'observation, le 26 juillet 1920 - Affecté au 2ème régiment d'aviation de chasse, le 9 février 1923 - Affecté au 2ème régiment d'aérostation, le 26 mai 1924 - Nommé Nommé Chef de bataillon, le 18 mars 1933 - Nommé Commandant provisoire de la base d'aérostation n° 153, le 1er janvier 1934 - Suit les cours du centre d'études tactiques d'artillerie de Metz du 28 février au 29 mars 1934 - Officier de la Légion d'Honneur en 1935 - Nommé Lieutenant-Colonel, le 3 décembre 1938 - Sources : Pam - FM 64 - CCC 461 - CCC 314 - CCC 151 - JORF - Dernière mise à jour : 25 juin 2015.

 

Photo de l'Adj Henri Tiffagnon

Adj Henri Tiffagnon - Né le 24 août 1891 à St-Ouen (Seine-St-Denis) - Fils de Léon Tiffagnon (coiffeur) et de Claire Maret - Domicilié au 128, rue de la Plaine à Boulogne-sur-Seine (Hauts-de-Seine) - Profession avant guerre Métreur vérificateur - Classe 1911 - Recrutement du 2ème bureau de la Seine sous le matricule n° 5586 - Service militaire au 3ème régiment de Cuirassiers, à compter du 11 octobre 1912 - Nommé Caporal, le 11 novembre 1913 - Nommé Sergent, le 9 juin 1914 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 21 octobre 1915 - Tests de sélection et cours théoriques à l'école d'aviation militaire de Dijon - Brevet de pilote militaire n° 2856 obtenu à l'école d'aviation militaire d'Ambérieu, le 8 mars 1916 - A l'école d'Ambérieu jusqu'au 20 mars 1916 - Pilote de l'escadrille VB 101 au 20 mars 1916 ou au 17 août 1917 - Croix de guerre et citation à l'ordre du 3ème groupe d'aviation, le XX octobre 1916 - Convoyage d'un avion de la RGA vers l'escadrille du 15 au 23 février 1917 - Citation à l'ordre de l'armée, en date du 8 mai 1917 - Nommé Adjudant, le 30 mai 1917 - En stage Nieuport au GDE du 17 août au 27 septembre 1917 - Lâché sur avions Nieuport, le 21 août 1917 - Pilote de l'escadrille N 151 / SPA 151 du 27 septembre 1917 au 23 avril 1918 - Stage Spad VII au GDE du XXX au 11 janvier 1918 - Tué au cours d'un accident d'avion sur le terrain d'aviation d'Auvillers, le 23 avril 1918 - Son corps a été évacué sur l'hôpital 36 d'Auvilers (Oise), le même jour - Médaille Militaire et citation à l'ordre du 35ème régiment d'aviation, à titre posthume, en date du 1er décembre 1923 - Sources : Pam (2 fiches) - En attente mise en ligne fiche matricule par les archives départementales de Paris - CCC de l'escadrille VB 101 - CCC de l'escadrille N 151 / SPA 151 - JORF - MpF - Dernière mise à jour : 25 février 2018.

* Citation à l'ordre du 3ème groupe d'aviation du MdL Henri Tiffagnon du 3ème régiment de Cuirassiers, à l'escadrille VB 101, en date du 8 mai 1917 : "Pilote remarquable par son allant et sa bravoure. A pris part à trente-six expéditions de nuit atteignant l'objectif indiqué malgré le feu intense de la défense ennemie. Dans la nuit du 11 avril 1917, ayant eu une panne de moteur au-dessus de l'ennemi, est parvenu à rentrer dans nos lignes en franchissant les tranchées à 200 mètres d'altitude sous le feu des mitrailleuses et de l'artillerie ennemies."

* Médaille Militaire et citation à l'ordre du 35ème régiment d'aviation, à titre posthume, de l'Adj Henri Tiffagnon, pilote à l'escadrille SPA 151, en date du 1er décembre 1923 : "Adjudant pilote dans une escadrille de chasse où il avait été affecté sur sa demande, s'est fait remarquer par son calme au combat et par ses qualités de pilote. Tué, le 23 avril 1918, des suites d'une chute d'avion."

Les hommes

Quatre pilotes de l'escadrille 151 qui restent à identifier - Si vous pouvez mettre des noms à ces pilotes, veuillez prendre contact avec moi - Photo René Lemaitre collection Miko 40 que je remercie pour son aide.

Pilote de l'escadrille SPA 151 qui reste à identifier - Si vous pouvez mettre un nom à ce pilote, veuillez prendre contact avec moi - Photo René Lemaitre collection Miko 40 que je remercie pour son aide.

 

Photo du Ltt Adalbert
de Lanusse de Boulémont

* Ltt Adalbert Charles Ghislain Marie de Lanusse de Boulémont - Né le 14 février 1890 à Lille (Nord) - Fils de Théodore Robert Marie de Lanusse de Boulémont et de Isabelle Marie Desfontaines de Peux - Domiciliés Château d'Inneuil à Châteauneuf-sur-Cher (Cher) - Classe 1909 - Recrutement de Versailles Sud sous le matricule n° 3467 - Engagé volontaire pour quatre ans, le 8 octobre 1910 - Admis à l'école militaire spéciale de St-Cyr - Affecté pour sa première année de service au 13ème régiment de Dragons, le 10 octobre 1910 - Affecté au 6ème régiment de Chasseurs à Cheval - Nommé Sous-lieutenant à titre définitif, le 1er octobre 1912 - Affecté au 1er régiment de Chasseurs à cheval - Nommé Lieutenant à titre définitif, le 1er octobre 1914 - Croix de Guerre et citation à l'ordre du régiment, le 28 juillet 1917 - Citation à l'ordre de la division, le 6 octobre 1917 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 17 décembre 1917 - Brevet de pilote militaire n° 13.119 obtenu à l'école d'aviation militaire de Vineuil, le 2 mai 1918 - Stage "Avions Rapides" à l'école d'Avord - Stage "Haute Ecole" à l'école de Pau - Stage à l'école de perfectionnement au tir de Biscarrosse - Stage à l'école d'aviation militaire de Chartres-Voves, jusqu'au 15 août 1918 - Stage au CIACB à compter du 10 septembre 1918 - Carte d'identité de pilote militaire n° 9770 délivrée par le CIACB - Pilote de l'escadrille SPA 151 du 23 février au 3 avril 1919 - Commandant de l'escadrille SPA 151 du 24 mars au 4 avril 1919 - Dissolution de l'escadrille SPA 151, le 3 avril 1919 - Affecté à la DMAé, le 4 avril 1919 - Affecté au 2ème régiment d'aviation de Chasse de Strasbourg, le 1er juin 1920 - En congé trois ans sans solde, le 22 novembre 1920 - Démissionne de l'armée, le 28 mars 1924 - Nommé Capitaine de réserve, le 14 juin 1928 - Sources : Pam - FM Yvelines - CCC SPA 151 - JORF - Dernière mise à jour : 25/06/2015.

 

Photo du Sgt Auguste Leman

Sgt Auguste Félicien Leman - Né le 21 décembre 1890 à Roubaix (Nord) - Fils de Jules Jean Baptiste Leman et d'Octavie Marie Perque - Domicilié au 57, rue Nain à Roubaix (Nord) - Classe 1910 - Recrutement de Lille (Nord) sous le matricule n° 5525 - Service militaire au 25ème bataillon d'aérostiers de campagne du 1er régiment de Génie, à compter du 9 octobre 1911 - Passé à l'aéronautique militaire comme conducteur automobile, le 1er février 1912 - Fin de service et passage dans la réserve, le 8 novembre 1913 - Profession Chauffeur d'automobile - Rappelé à l'activité en raison de la mobilisation générale, le 31 juillet 1914 - Mécanicien de l'escadrille D 4 / D 4 du 31 juillet 1914 au 16 novembre 1916 - Détaché à l'école de pilotage de Buc comme élève pilote, le 16 novembre 1916 - Brevet de pilote militaire n° 6009 obtenu à l'école d'aviation militaire de Buc, le 22 avril 1917 - Nommé Caporal, le 4 mai 1917 - Stage de perfectionnement "Avions rapides" à l'école d'aviation militaire d'Avord - Stage de "Haute Ecole" à l'école d'aviation militaire de Pau - Pilote du centre SFA d'Etampes - Pilote de l'escadrille SPA 151 du 2 juillet 1917 au 22 octobre 1918 - Au GDE du 14 au 23 novembre 1917 - Stage SPAD VII au GDE, le 20 décembre 1917 - Grièvement blessé au cours d'un accident d'avion sur le terrain d'aviation de Trécon (Marne), le 22 octobre 1918 - Il est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital d'évacuation 53 B implanté au lieu dit "la Baraque" sur le territoire de la commune d'Oiry (Marne), le même jour - Médaille militaire et citation à l'ordre de l'armée, en date du 20 janvier 1925 - Sources : Pam - Liste des brevets militaires - Fiche matricule du département du Nord - CCC de l'escadrille N 151 / SPA 151 - JORF - MpF - Dernière mise à jour : 30 juin 2017.

* Médaille militaire et citation à l'ordre de l'armée, à titre posthume, du Sgt Auguste Leman, pilote à l'escadrille SPA 151, en date du 20 janvier 1925 : "Pilote qui a toujours fait preuve de beaucoup d'allant et de conscience dans toutes les missions qui lui sont confiées. A livré de nombreux combats. A trouvé la mort, le 22 octobre 1918, au cours d'un vol d'essai. A été cité."

 

Photo du MdL André Thélot

MdL André Emile Thélot - Né le 27 août 1897 à Agon (Manche) - Fils d'Eugène Charles Thélot et de Marie Pauline Lehubey - Profession avant guerre Etudiant - Classe 1917 - Recrutement de Cherbourg (Manche) sous le matricule n° 1435 - Ajourné en 1915 pour faiblesse - Engagé volontaire pour la durée de la guerre au titre du 3ème régiment d'artillerie à pied, caserné à Brest (Finistère), le 27 avril 1916 - Affecté au 1er régiment d'artillerie de position, le 11 janvier 1917 - Affecté au 71ème régiment d'artillerie lourde grande puissance (RALGP), le 1er août 1917 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 22 septembre 1917 - Brevet de pilote militaire n° 9940 obtenu à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 17 novembre 1917 - Nommé Brigadier, le 1er novembre 1917 - Stage de perfectionnement à l'école d'aviation militaire de Pau, jusqu'au 2 janvier 1918 - Pilote du GDE du 2 janvier au 1er avril 1918 - Lâché sur SPAD VII et XIII, le 27 janvier 1918 - Pilote de l'escadrille SPA 150 du 1er au 7 avril 1918 - En mission du 2 au 6 avril 1918 - Nommé Maréchal des Logis, le 16 mai 1918 - Pilote de l'escadrille SPA 151 du 7 avril 1918 au 4 avril 1919 - Une victoire homologuée, le 31 mai 1918 - Citation à l'ordre de l'armée, le 19 juin 1918 - Hospitalisé et convalescence du 24 septembre au 13 novembre 1918 - En mission à Dugny / le Bourget du 16 au 22 novembre 1918 - Affecté au CIACB de Perthes, le 4 avril 1919 - Affecté au 2ème groupe d'aviation en juin 1919 - Démobilisé, le 5 octobre 1919 - Domicilié à Coutances (Manche), à compter du 5 octobre 1919 - Affecté, dans la réserve, au 31ème régiment d'aviation, le 1er août 1920 - Affecté, dans la réserve, au 3ème régiment d'aviation de chasse, le 27 octobre 1921 - Classé en service auxiliaire n° 2 pour crises d'asthme et légers troubles cardiaques par la commission de réforme de Blois, le 26 mars 1925 - Profession Commissaire priseur - Domicilié au 3, rue des Juifs à Blois, à compter du 1er septembre 1925 - Affecté au 5ème groupe d'ouvriers d'aéronautique à Avord, le 21 janvier 1926 - Radié du personnel navigant sur sa demande , le 6 octobre 1930 - Rappelé à l'activité et affecté au dépot du centre de mobilisation du train n° 5, le 20 septembre 1939 - Détaché au bureau de recrutement de Blois - Affecté à la 5ème section de COA, le 14 avril 1940 - Démobilisé, le 6 juillet 1940 - Dégagé de toutes obligations militaires, le 15 février 1945 - Sources : Pam - Liste des brevets militaires - Fiche matricule du département de la Manche - CCC de l'escadrille SPA 150 - CCC de l'escadrille SPA 151 - JORF - Dernière mise à jour : 4 juillet 2018.

* Citation à l'ordre de l'armée du MdL André Emile Thélot, du 3ème régiment d'artillerie à pied, pilote à l'escadrille SPA 151, le 19 juin 1918 : "Pilote. Les 27 et 31 mai 1918, combattant avec sa patrouille, a participé à abattre deux avions ennemis dans nos lignes."

 

Les avions

Alignement des Nieuport de l'escadrille N 151 sur le terrain de Chaux (90) pendant l'été 1917 - L'appareil au premier plan est un Nieuport 24 bis - Photo René Lemaitre collection Miko 40 que je remercie pour son aide.

Sept pilotes de l'escadrille N 151 posent devant le Nieuport 24 bis n° 4627, un avion auparavant affecté à l'escadrille N 57 - Photo René Lemaitre collection Miko 40 que je remercie pour son aide.

Le Nieuport 24 bis n° 4609 appartenant à l'escadrille N 151 a terminé sa course d'atterrissage en pylône, pour finalement s'immobiliser sur le dos - Le pilote n'a pas été blessé - Peut-ëtre l'avion du Cal Alfred Ambrosio accidenté, le 20 octobre 1917 - L'insigne est clairement visible sur le flanc du fuselage - - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo collection Arnaud Saudax que je remercie pour son aide.

Les avions

Alignement de dix SPAD XIII et VII de l'escadrille SPA 151 sur le terrain de Chaux (90) au début de l'année 1918 - Photo René Lemaitre collection Miko 40 que je remercie pour son aide.

Des pilotes de l'escadrille SPA 151 posent devant deux Fokker D VII - Cette photo date probablement de la période d'après guerre précédente la dissolution de l'escadrille, le 3 avril 1919 - Remarquez la décoration haute en couleur de l'avion au premier plan - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo collection Arnaud Saudax que je remercie pour son aide.

 

 

Le Zeppelin L 50

 

Monuments commémoratifs
et tombes

Caveau de la famille Leman dans le cimetière communal de la ville de Roubaix (Nord) - Y reposent l'Adj Henri Leman, pilote de l'escadrille 506, décédé le 16 septembre 1918 et le Sgt Auguste Leman, pilote de l'escadrille SPA 151, décédé le 22 octobre 1918 - Voir leurs biographies dans la partie consacrée aux hommes - Photo Benoit Dubus que je remercie pour son aide.

Monuments commémoratifs
et tombes

Caveau de la famille Leman dans le cimetière communal de la ville de Roubaix (Nord) - Y reposent l'Adj Henri Leman, pilote de l'escadrille 506, décédé le 16 septembre 1918 et le Sgt Auguste Leman, pilote de l'escadrille SPA 151, décédé le 22 octobre 1918 - Voir leurs biographies dans la partie consacrée aux hommes - Photo Benoit Dubus que je remercie pour son aide.

 

Remerciements :

- M. Arnaud Saudax pour l'envoi des photos de sa collection.
- M. Sébastien Greffe pour l'envoi des photos des insignes de sa collection.
- M. Benoit Dubus pour l'envoi des photos du caveau de la famille Leman.
- M. Jean-Laurent Truc pour l'envoi de l'entoilage du SPAD de l'Adj Henri Tiffagnon.

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- L'aviation française 1914-1940, ses escadrilles, ses insignes - par le Commandant E Moreau-Bérillon - publié à compte d'auteur en 1970.
- Les insignes de l'Aéronautique Militaire Française jusqu'en 1918 de Philippe Bartlett - publié par les éditions Indo Editions en 2002.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Site Internet "Traditions des escadrilles de l'Armée de l'Air" de Henri Guyot - Voir le lien
- Site Internet "Les Insignes de l'Armée de l'Air" de Jean-Jacques Leclercq - Voir le lien
- Site Internet "Mémoires des Hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien
- Site Internet " Pages 14-18 " de Joël Huret.

 

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Escadrille 150 Escadrille 152

 

 

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir