Menu
Cliquez sur la bande titre pour revenir sur le menu

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Insignes collectifs
de l'escadrille 221

 

Insigne de la tête de poupée à venir.

 

Insigne du pégase à venir.

 

Entoilage de l'escadrille 221

Entoilage d'un Sopwith 1A2 de l'escadrille SOL 221.

Insignes métalliques des unités
détentrices de ses traditions

 

 

 

Unités détentrices des traditions
de l'escadrille BR 221

 

Symbolique

L'escadrille SOP 221 a adopté une tête de poupée en un premier temps. Celui-ci a été remplacé sur les Breguet 14 A2 par un pégase dessiné de profil. La génèse de ces deux insignes n'est pas connue.

Historique

 

 

 

Appellations successives

 

Périodes de stationnements


Carte des différents stationnements

Numéros des départements français

 

Rattachements

 

 

 

 

Commandants d'unité

 

Décorations

 

 

Personnel de l'escadrille BR 221

Liste à venir

Types d'avions utilisés

 

Numéros des avions connus


 

Morts: en rouge / Blessés et indemnes : en jaune

Pertes


Victoires

 

Sgt Henri Sébastien Bertrand Roulié - Né le 22 décembre 1889 à Quimperlé (Finistère) - Fils de Sébastien Roulié et de Françoise Hingant - Profession avant guerre Employé de banque - Classe 1909 - Recrutement du 2ème bureau de la Seine, sous le n° matricule 3670 - Service militaire au 62ème régiment d'infanterie à compter d'octobre 1910 - Mobilisé au 152ème régiment d'infanterie, le 2 août 1914 - Affecté au 352ème régiment d'infanterie - Croix de Guerre et une citation à l'ordre de la brigade, le 13 janvier 1915 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote, le 16 août 1916 - Brevet de pilote militaire n° 5129 obtenu à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 5 janvier 1917 - Nommé Caporal, le 15 février 1917 - Stage de perfectionnement à l'école d'aviation de Châteauroux jusqu'au 20 février 1917 - GDE du 20 février au 16 avril 1917 - Hospitalisé à Ermenonville du 8 au 20 mars 1917 - Convalescence jusqu'au 29 mars 1917 - Affecté au service aéronautique de la 6ème armée à compter du 16 avril 1917 - Pilote de l'escadrille F 221 du 19 au 30 avril 1917 - GDE du 30 avril au 16 mai 1917 - Pilote de l'escadrille F 206 du 16 mai au 12 juillet 1917 - Pilote de l'escadrille F 24 du 12 juillet 1917 au 31 janvier 1918 - Stage au GDE du 12 août au 4 septembre 1917 - Nommé Sergent, le 5 septembre 1917 - Stage du 20 septembre au 23 décembre 1917 - Détaché au GDE du 12 au 29 janvier 1918 - Tué au cours d'un accident aérien au GDE du Plessis-Belleville dans les environs d'Ermenonville (Oise), le 31 janvier 1918 - Photo collection Guillaume Hirsch que je remercie pour son aide.

Au centre, le Ltt Gustave Perret, pilote de l'escadrille BR 221 du 1er au 6 janvier 1919 alors qu'il était pilote de l'escadrille MF 35 du 8 juillet 1915 au 25 mai 1918, pose en compagnie de ses deux mécaniciens, devant le MF 11 à moteur 80 Hp qui lui a été affecté - A droite, son frère Camille, qui a été mécanicien de cette unité du 4 octobre 1915 au 26 juin 1917 - Photo transmise par Henri Vivant, son petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Ltt Gustave Léon Perret - Né le 8 avril 1885 à Poisoux (Jura) - Fils de Pierre Théophile Perret et de Marie Joséphine Perréal - Classe 1902 - Recrutement de Lons-le-Saulnier sous le n° matricule ?? - Engagé au 44ème régiment d'infanterie, à compter du 17 novembre 1903 - Passé à l'aéronautique militaire, le 25 décembre 1912 - Profession avant guerre Industriel dans la mécanique - Affecté au 3ème groupe d'aviation lors de la mobilisation générale du 2 août 1914 - Affecté à la réserve de ravitaillement n° 5 - Ravitailleur de l'escadrille C 28 du 1er février au 16 avril 1915 - Brevet de pilote militaire n° 1023 obtenu à l'école d'aviation militaire de Chartres, le 2 juin 1915 - Pilote de l'escadrille F 50 du 23 juin au 5 juillet 1915 - Pilote de l'escadrille F 35 / BR 35 du 8 juillet 1915 au 25 mai 1918 - Croix de Guerre et une citation à l'ordre de l'armée en septembre 1915 - Nommé Sous-lieutenant à titre temporaire, le 5 octobre 1915 - Une citation à l'ordre du corps d'armée en juillet 1916 - Nommé Sous-lieutenant à titre définitif, le 8 octobre 1916 - Détaché au GDE (Groupement des Divisions d'Entrainement) du 23 juin au 3 juillet 1917 - Chevalier de la Légion d'Honneur et une citation à l'ordre de l'armée, le 3 août 1917 - Nommé Lieutenant à titre définitif, le 8 octobre 1917 - Stage sur Caudron R XI du 6 au 11 janvier 1918 - Détaché à la RGA du Bourget du 5 au 22 mars 1918 - Pilote de l'escadrille R XI 239 du 25 mai au 15 septembre 1918 - Pilote et commandant de l'escadrille C XI 242 du 17 septembre au 31 décembre 1918 - Pilote de l'escadrille BR 221 du 1er au 6 janvier 1919 -  Nommé Commandant de la sous-commission de Toussus-le-Noble, le 6 janvier 1919 - Affecté au 4ème RAO pour mission en Pologne - Affecté au 32ème régiment d'aviation, le 22 février 1922 - Décédé à l'hôpital militaire Sédillot de Nancy, le 9 octobre 1924.

 

 

 

Les avions

Bréguet 14 A2 codé "VIII" de l'escadrille BR 221 - Photo collection Gregory VanWyngarden que je remercie pour son aide.

Les avions

Breguet 14 A2 de l'escadrille BR 221 démonté pour être réparé sur une autre lieu par du personnel à 100 % américain, à l'exception d'un mécanicien français qui se trouve sur l'avion, en quatrième position à partir de la gauche - Il s'agit probablement de la période Luxeuil ou Romagny de l'escadrille BR 221 en avril-mai 1918 - Photo collection Gregory VanWyngarden que je remercie pour son aide.

 

Photos de
reconnaissance

Photo verticale de l'Est de Cittadella (Italie) prise par un équipage de l'escadrille SOP 221, le 29 novembre 1917 - Il s'agit d'une ville fortifiée qui servait de poste avancé à la défense de la ville de Padoue - Son enceinte fait 1461 mètres et comporte 32 tourelles - Les quatre entrées sont gardées par des tours principales, toutes équipées de pont-levis - Cette photo a été développée et interprétée par les personnels de la section photo n° 3 - Altitude de prise de vue 3200 mètres - Focale de l'appareil de prise de vue 0,26 m - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo verticale du Sud de Castello-di-Godego, au Nord de Padoue et au Nord-Ouest de Venise (Italie) prise par un équipage de l'escadrille SOP 221, le 29 novembre 1917 - Cette photo a été développée et interprétée par les personnels de la section photo n° 3 - Altitude de prise de vue 3200 mètres - Focale de l'appareil de prise de vue 0,26 m - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo verticale du Nord de Castello-di-Godego (Italie) prise par un équipage de l'escadrille SOP 221, le 29 novembre 1917 - Cette photo a été développée et interprétée par les personnels de la section photo n° 3 - Altitude de prise de vue 3200 mètres - Focale de l'appareil de prise de vue 0,26 m - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo verticale de Castello-di-Godego (Italie) prise par un équipage de l'escadrille SOP 221, le 29 novembre 1917 - Cette photo a été développée et interprétée par les personnels de la section photo n° 3 - Altitude de prise de vue 3200 mètres - Focale de l'appareil de prise de vue 0,26 m - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo oblique du Monte Asolone (Italie), au Nord de Bassano del Grappa, prise par un équipage de l'escadrille SOP 221, le 30 décembre 1917 - Cette photo a été développée et interprétée par les personnels de la section photo n° 9 - Altitude de prise de vue 2000 mètres - Focale de l'appareil de prise de vue 0,26 m - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo verticale du Sud-Ouest de Meltar dans la région d'Asiago (Italie) prise par un équipage de l'escadrille SOP 221, le 25 janvier 1918 - Altitude de prise de vue 3500 mètres - Focale de prise de vue F 50 (0,50 m) - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo droits réservés.

Photos de
reconnaissance

Panorama pris depuis le Monte Kaberlaba (Italie), réalisé par les personnels de l'escadrille SOP 221, le 24 février 1918 - Ce montage photo permet de situer les villes et sommets suivants - De gauche à droite : Mezzaselva - Monte Erio - Canove - Roana - Val d'Assa - Camporovere - Monte Intercotto - Monte Catz - Asiago - Monte Cimon - Bois de Gallio - Monte Langara - Gallio Zocchi - Meletta di Gallio - Monte Sismol - Monte di Val Bella - Sur l'image supérieure, de gauche à droite : Val d'assa - Rotzo - Albareda - Mazzaselva - Basco pra Tedeschi - Canove - Roana - Val d'Assa - Camporovere - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Assemblage de deux photos prises depuis le Monte Kaberlaba (Italie), avec au fond, le village de Zocchi, par les personnels de l'escadrille SOP 221, le 24 février 1918 - Elles ont été développées par les personnels de la section photo n° 32 - Focale de l'appareil de prise de vue 0,50 m - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Assemblage de deux photos prises depuis le Monte Kaberlaba (Italie), avec à gauche, le village de Mezzaselva et à droite, celui de Canove, par les personnels de l'escadrille SOP 221, le 24 février 1918 - Ces photos ont été développées par les personnels de la section photo n° 32 - Focale de l'appareil de prise de vue 0,50 m - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Assemplage de deux photos prises depuis le Monte Kaberlaba (Italie), avec à gauche, le village de Camporover et à droite, celui d'Asiago, par les personnels de l'escadrille SOP 221, le 24 février 1918 - Ces photos ont été développées par les personnels de la section photo n° 32 - Focale de l'appareil de prise de vue 0,50 m - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo prise du Monte Kaberlaba (Italie), avec au fond le village de Rotzo, prise par les personnels de l'escadrille SOP 221, le 14 février 1918 - Cette photo a été développée par les personnels de la section photo n° 32 - Focale de l'appareil de prise de vue 0,50 m - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo prise du Monte Kaberlaba (Italie), avec au fond le Val d'Assa, au Nord Ouest d'Asiago, prise par les personnels de l'escadrille SOP 221, le 14 février 1918 - Cette photo a été développée par les personnels de la section photo n° 32 - Focale de l'appareil de prise de vue 0,50 m - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Panorama réalisé à partir de cinq photos depuis le Monte Lemerle (Italie) par les personnels de l'escadrille SOP 221, le 18 février 1918 - Il détaille les sommets et villages suivants, de gauche à droite : le Monte Erin - le village de Roana - le village de Camporovere - le village de Zocchi - le village d'Asiago - Ces photos ont été développées par les personnels de la section photo n° 30 - Focale de l'appareil de prise de vue 0,50 m - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Georges Kohn, transmise par Jacques Beilin, son arrière petit-neveu, que je remercie pour son aide.

Photo verticale du terrain d'aviation allemand de Sierentz (Haut-Rhin) prise par le Cne Godin, pilote de l'escadrille BR 221, le 8 juillet 1918 - Altitude de prise de vue 4200 mètres - Focale de prise de vue 0,24 m de focale - Cette photo a été développée par les personnels de la 17ème section photo - A cette époque, l'escadrille était stationnée à Chaux (terrotoire de Belfort) - Attention, la photo a été orientée à l'envers lors du légendage, le Nord est en bas - Photo collection Michel Delannoy que je remercie pour son aide.

La même région en 2017 - Cette photo est présentée comme celle de 1918, c'est à dire à l'envers par rapport à l'orientation Nord-Sud - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Google Earth

Vue détaillée du terrain d'aviation allemand de Sierentz (Haut-Rhin) prise par le Cne Godin, commandant de l'escadrille BR 221, le 8 juillet 1918 - Photo collection Michel Delannoy que je remercie pour son aide.

 

Monuments commémoratifs
et tombes


Monuments commémoratifs
et tombes

SolAntoine Marie Luciani - Né le 28 juillet 1883 à Bastia (Corse) - Fils de Joseph Luciani et de Marie Dantandréa - Service militaire dans le Train des Equipages à Lyon, à compter du 16 novembre 1901 - Profession avant guerre Employé de commerce - Affecté au 2ème groupe d'aviation - Motocycliste - Affecté au parc n° 5 à compter du 6 juillet 1916 - Motocycliste de l'escadrille BR 221 du 1er octobre 1916 au 29 septembre 1918 - En subsistance à l'escadrille 214 du 1er au 5 décembre 1917 - Hospitalisé à l'infirmerie du secteur 220, le 11 au 28 septembre 1918 - En permission, hospitalisé à l'hôpital complémentaire n° 6 de St-Mandrier, le 14 octobre 1918 - Décédé de maladie, le 21 octobre 1918 - Photo Claude Dannau que je remercie pour son aide.

 

Remerciements à :

- M. Jacques Beilin pour l'envoi des archives de Georges Kohn, son arrière grand-oncle.
- M. Claude Dannau pour l'envoi de la photo de la tombe du Sol Antoine Luciani.
- M. Michel Delannoy pour l'envoi de la photo du terrain d'aviation de Sierentz.
- M. Guillaume Hirsch pour l'envoi de la photo d'Henri Roulié.
- M. Henri Vivant pour l'envoi de la photo de Gustave Perret, son grand-oncle.

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- L'aviation française 1914-1940, ses escadrilles, ses insignes - par le Commandant E Moreau-Bérillon - publié à compte d'auteur en 1970.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Site Internet "Traditions des escadrilles de l'Armée de l'Air" de Henri Guyot - Voir le lien
- Site Internet "Les Insignes de l'Armée de l'Air" de Jean-Jacques Leclercq - Voir le lien
- Site Internet "Mémoires des Hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Escadrille 226 Escadrille 219

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir