Menu
Cliquez sur la bande titre pour revenir sur le menu

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Insignes de l'escadrille BR 244
peints sur les fuselages

 

 

Insigne métallique de
l'escadrille BR 244

Symbolique

 

 

 

Historique succinct

 

 

 

Insignes métalliques des unités
détentrices de ses traditions

 

 

Unités détentrices des traditions
de l'escadrille 244

 

Insignes métalliques des unités
détentrices de ses traditions

 

 

 

Appellations successives

Lieux de stationnements

 

 

Carte des différents stationnements

Numéros des départements français

 

Rattachements de l'escadrille

 

Batailles et missions importantes
de l'escadrille BR 244

 

Commandants de l'escadrille

 

 

Personnel de l'escadrille BR 244

Liste à venir

Types d'avions utilisés

 

Numéros des avions connus


 

 

Victoires de l'escadrille BR 244

 

Morts : en rouge / Blessés et indemnes : en jaune


 

 

Décorations

 

 

Les hommes

Personnels navigants de l'escadrille BR 244 sur le terrain de Manoncourt-en-Vermois (Meurthe-et-Moselle) en octobre 1918 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Personnels navigants du GR 104 comprenant les escadrilles BR 244 et V 292 sur le terrain d'aviation de Neustadt (Allemagne) en mai 1919 - Formé en février 1919, le GR 104 était en outre doté de la section photo n° 18 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Personnels navigants de l'escadrille BR 244 sur le terrain de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) en juillet 1919 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Une manière d'améliorer l'ordinaire, un retour de chasse sur le terrain de Lachen-Seyerdorf en mai 1919 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Personnels navigants de l'escadrille BR 244 sur le terrain de Lachen-Seyerdorf en mai 1919 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Sgt Jean Louis Burtin - Né le 27 janvier 1878 à Nyon (Suisse) - Fils de François Julien Burtin et de Joséphine Schmauch - Domiciliés au 16, rue Martimprey à Nancy (Meurthe-et-Moselle) - Classe 1898 - Recrutement de Toul (Meurthe-et-Moselle) sous le matricule n° 1163 - Appelé pour effectuer son service militaire, au titre du 69ème régiment d'infanterie, à compter du 14 novembre 1899 - Fin de service et passage dans la disponibilité, le 22 septembre 1900 - A accompli une période d'exercices au 37ème régiment d'infanterie du 2 au 29 juin 1902 - Passé dans la réserve de l'armée active, le 1er novembre 1902 - Passé, dans la réserve, à la compagnie cycliste du 4ème bataillon de chasseurs à pied, le 24 mai 1904 - A accompli une 1ère période d'exercices au 4ème bataillon de chasseurs à pied du 21 août au 17 septembre 1905 - A accompli une 2ème période d'exercices au 37ème régiment d'infanterie du 22 septembre au 8 octobre 1908 - Passé dans l'armée territoriale, le 1er octobre 1912 - Domicilié au 56, rue Oberlin à Nancy (Meurthe-et-Moselle), à compter du 10 octobre 1912 - Rappelé à l'activité par la mobilisation générale, le 2 août 1914 - Affecté au 41ème régiment d'infanterie territorial, le 6 février 1916 - Passé à l'aéronautique militaire comme dessinateur, le 16 avril 1916 - Formation de dessinateur au GDE du 16 avril au 12 juillet 1916 - Dessinateur de la section de photographie aérienne de la section du détachement d'armée de Lorraine du 12 au 17 juillet 1916 - Classé "service auxiliaire" pour myopie avec 9 dioptries aux 2 yeux avec choroïdite maculaire 1/20 à l'oeil droit et 4/10 avec 9 dioptries à l'oeil gauche par la commission de réforme de Nancy, le 29 novembre 1917 - Nommé Caporal, le 1er mars 1918 - Dessinateur de la section photographique rattachée à l'escadrille N 90 / SPA 90 du 9 mars au 18 novembre 1918 - Nommé Sergent, le 20 juillet 1918 - Affecté au 26ème régiment d'infanterie, le 27 décembre 1918 - Dessinateur de la section photographique rattachée à l'escadrille BR 244 du 18 novembre au 14 décembre 1918 - Dirigé vers le dépot de la 20ème régiment militaire, le 14 décembre 1918 - Démobilisé, le 25 février 1919 - Domicilié au n° 54, rue Oberlin à Nancy (Meurthe-et-Moselle), à compter du 25 février 1919 - Profession après guerre Sculpteur / Statuaire décorateur à Malzéville (Meurthe-et-Moselle) - A réalisé le monument aux morts de la ville de Malzéville qui a été inauguré, le 24 juin 1923 - Réalisa un grand nombre de travaux comme des hôtels particuliers, grands magasins, restaurants, brasseries en collaboration avec de grands architectes - A réalisé les sculptures de la brasserie L'Excelsior à Nancy, de la chambre de commerce, de l'immeuble du journal l'Est Républicain - Etait ami d'Emile Friant dont il acheta un grand nombre de tableaux et de dessins - Sa collection comprenait des oeuvres de Jacques Majorelle, de Victor Prouvé, d'Henri Royer, de Charles de Meixmoron, d'Edmond Petitjean, d'Alfred Renaudin - Passé en position de "Sans affectation" par le bureau de recurtement de Toul, le 15 novembre 1926 - Nommé Officier d'académie, le 19 février 1935 - Décédé en 1940 - Photo Jean Burtin transmis par Mo Frumholz-Burtin que je remercie pour son aide - Sources : Pam - Fiche matricule conservée aux archives départementales de la Meurthe-et-Moselle - CCC de l'escadrille SPA 90 - CCC de l'escadrille BR 244 - JORF - Site internet "Gallica" de la Grande Bibliothèque de France - Revie Le Pays Lorrain - Dernière mise à jour : 16 janvier 2021.

Les hommes


Adj Louis Joseph Emilien Maufra - Né le 26 mai 1896 aux Sables-d'Olonne (Vendée) - Fils d'Emilien Eugène Maufra et de Alphonsine Marie Joseph Tallandeau - Domiciliés au 2 bis, rue des Folies Chaillons à Nantes (Loire-Atlantique) puis au 54, rue de la Bastille à Nantes (Loire-Atlantique) - Profession avant guerre Dessinateur - Classe 1916 - Recrutement de Nantes (Loire-Atlantique) sous le matricule n° 590 - Engagé volontaire pour quatre ans, au titre du 1er groupe d'aviation, à compter du 21 décembre 1914 - Affecté au Parc n° 2, le 10 mars 1915 - Affecté au Parc n° 7, le 1er mai 1915 - Mécanicien de l'escadrille MF 16 du 15 janvier au 18 juin 1916 - Envoyé comme élève pilote à l'école d'aviation militaire de Dijon, le 18 juin 1916 - Formation initiale de pilote militaire à l'école d'aviation militaire d'Etampes, à compter du 4 août 1916 - Brevet de pilote militaire n° 4619 obtenu à l'école d'aviation militaire d'Etampes, le 26 septembre 1916 - Stage de perfectionnement à l'école d'aviation militaire de Châteauroux, le 2 octobre 1916 - Nommé Caporal, le 6 octobre 1916 - Stage de spécialisation à l'école d'aviation militaire d'Avord, le 20 octobre 1916 - Pilote de l'escadrille F 394 (future escadrille 466) du CRP du 29 janvier au 1er avril 1917 - Nommé Sergent, le 8 mars 1917 - Pilote de l'escadrille F 354 (future escadrille 467) du 1er avril au 25 août 1917 - Pilote du GDE du Plessis-Belleville du 26 août au 23 septembre 1917 - Pilote de l'escadrille SOP 105 du 23 septembre au 5 décembre 1917 - Pilote de l'escadrille SOP 250 / BR 250 du 5 décembre 1917 au 20 juillet 1918 - Détaché à la 125ème division d'infanterie, le 7 mars 1918 - Citation n° 696 à l'ordre de la 77ème division d'infanterie, en date du 11 avril 1918 - Nommé Adjudant, le 25 mai 1918 - En mission, les 26 et 27 mai 1918 - Mis à la disposition de la CRA sur Villacoublay, le 20 juillet 1918 - Pilote de la commission de réception des avions de Buc du 20 juillet 1918 au 20 août 1918 - Pilote de la RGA du Bourget-Dugny du 20 au 30 août 1918 - Pilote du GDE du 30 août au 25 septembre 1918 - Pilote de l'escadrille BR 244 du 25 septembre 1918 au 5 septembre 1919 - Démobilisé, le 9 septembre 1919 - Domicilié chez ses parents au 54, rue de la Bastille à Nantes (Loire-Atlantique) puis au 47, quai Malakoff à Nantes (Loire-Atlantique) - Affecté, dans la réserve, au 31ème régiment d'aviation de Tours, le 1er juin 1921 - Nommé Sous-lieutenant de réserve, le 13 février 1922 - A accompli une période d'instruction au 31ème régiment d'aviation du 31 juillet au 15 août 1922 - Affecté au 31ème régiment d'aviation de Tours, le 27 juin 1922 - A accompli une période d'instruction au 31ème régiment d'aviation de Tours du 30 juillet au 15 août 1923 - A accompli une période d'instruction au 31ème régiment d'aviation de Lyon-Bron en 1924 - A accompli une période d'instruction au 31ème régiment d'aviation de Tours du 4 au 19 mai 1925 - Nommé Lieutenant de réserve, le 28 janvier 1926 - A accompli une période d'instruction au 31ème régiment d'aviation de Tours, du 20 septembre au 4 octobre 1926 - A accompli une période d'instruction au 31ème régiment d'aviation de Tours, du 1er au 15 août 1927 - A accompli une période d'entrainement volontaire de pilote du 30 juillet au 13 août 1928 - Affecté, dans la réserve, au centre mobilisateur d'aviation n° 31, le 1er août 1928 - A accompli une période d'entrainement volontaire de pilote du 1er au 15 juin 1929 - A accompli une période d'entrainement volontaire de pilote du 2 au 16 juin 1930 - Profession représentant d'industrie - A accompli une période d'entrainement volontaire de pilote du 15 au 29 juin 1931 - Chevalier de la Légion d'Honneur, en date du 28 juillet 1931 - A accompli une période volontaire au CM n° 31 du 13 au 27 juin 1932 - A accompli une période volontaire au CM n° 31 du 23 au 28 juin 1933 - Nommé Capitaine de réserve, le 25 décembre 1933 - A accompli une période volontaire de 15 jours au CMA n° 31 en 1934 - A accompli une période volontaire de 15 jours au CMA n° 31 en 1935 - Croix des services militaires volontaires de 2ème classe, le 18 juin 1935 - Affecté, dans la réserve, au centre de mobilisation d'aviation n° 9 de Tours, le 17 juillet 1936 - A accompli une période volontaire de 19 jours au CMA n° 31 en 1936 - Affecté, dans la réserve, à la base aérienne de Chartres, le 20 octobre 1936 - Admis à la position d'activité et affecté à la 51ème escadre aérienne de Tours, le 20 septembre 1937 - Affecté, dans la réserve, au bataillon de l'air n° 113 de Châteauroux, le 13 janvier 1939 - Domicilié au 41, rue Verdière à La Rochelle (Charente-Maritime) de 1940 à 1942 - Domicilié Villa "Pax Labor", avenue de l'Hallali à La Baule (Loire-Atlantique) de 1942 à mars 1943 - De 1943 à octobre 1944, recherché par les Allemands, domicilié rue de la Gare à Argenton-Château (Deux-Sèvres) - Domicilié rue de la Gare à Argenton-Château (Deux-Sêvres) de 1943 à juillet 1953 - Affecté, dans la réserve, au centre mobilisateur air n° 223 (CMA), le 19 avril 1948 - Nommé Commandant de réserve, le 1er juillet 1948 - Domicilié Hôtel d'Anjou, au 9, rue de la Solidarité à Montreuil-sous-Bois du 16 juillet 1953 à 5 mai 1954 - Domicilié au 5, avenue de Strasbourg à La Rochelle (Charente-Maritime) de mai 1954 à février 1955 - Domicilié résidence "Les Djinns" à La Birochère par le Clion-sur-Mer (Loire-Atlantique) à partir de février 1955 - En longue maladie à partir de 1955 - Officier de la Légion d'Honneur, en date du 30 juin 1955 - Totalise 863 heures de vol normales dont 13 heures de nuit et 219 heures de vol de guerre dont 9 heures de nuit en 1956 - 54 missions de guerre - Domicilié Chalet l'Horizon au 86, rue de la Source à Pornic (Loire-Atlantique) - Décédé à Nantes (Loire-Atlantique), le 30 décembre 1962 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide - Sources : Extrait des registres de l'état-civil de la commune des Sables-d'Olonne - PAM - CCC de l'escadrille MF 16 - CCC de l'escadrille 466 - CCC de l'escadrille 467 - CCC de l'escadrille SOP 105 - CCC de l'escadrille SOP 250 / BR 250 - CCC de l'escadrille BR 244 - Fiche matricule conservée aux archives départementales de la Loire-Atlantique - Site Internet Leonore - Etat des services - Site internet Traditions-Air - Dernière mise à jour : 2 janvier 2020.

* Citation n° 696 à l'ordre de la 77ème division d'infanterie, en date du 11 avril 1918 : "Pilote adroit et d'un courage exemplaire sans crainte du danger, volant très bas pour permettre de préciser la situation de nos troupes. Est rentré chaque fois avec des balles ou des éclats d'obus dans son avion, en particulier les 25, 27 mars et 1er avril."

* Chevalier de la Légion d'Honneur du Ltt Louis Joseph Emilien Maufra du centre de mobilisation d'aviation n° 31, en date du 28 juillet 1931 : "15 ans de services, 5 campagnes, 1 an de bonifications pour services aériens. A été cité. A accompli 9 périodes d'entrainement aérien volontaires."

Personnels de l'escadrille BR 244 sur le terrain d'aviation de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) en juillet 1919 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Une grande partie des personnels navigants et mécaniciens de l'escadrille BR 244 va être démobilisé et rendu à la vie civile - Avant de se dire au revoir, les sous-officiers se sont réunis à l'occasion d'un ultime repas sur le terrain de Bitche (Moselle), le 27 août 1919 - Le menu présenté ci-dessus est visible sur le mur derrière les convives - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Personnels de l'escadrille BR 244 sur le terrain d'aviation de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) en juillet 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Les avions

Poste de pilotage du Breguet 14 A2 n° 4981 codé "4" baptisé "15 grammes" de l'escadrille BR 244 sur le terrain d'aviation de Lachen-Speyerdorf (Allemagne) en avril 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Insigne de l'escadrille BR 244 peint sur le fuselage d'un Breguet 14A2 sur le terrain de Hagueanu, au début décembre 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Terrain d'aviation de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) - L'escadrille BR 244 a stationné sur ce terrain du 5 décembre 1918 au 14 août 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Chambre de Louis Maufra sur le terrain d'aviation de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Rassemblement des Breguet 14 A 2 de l'escadrille BR 244 sur le terrain d'aviation de Bitche (Moselle) entre le 14 août et le 26 septembre 1919 - - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Les avions

Cabine de pilotage du Breguet 14 A2 de l'escadrille BR 244 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Moteur Renault 300 Hp équipant ce Breguet 14 A2 affecté à l'escadrille BR 44 sur le terrain de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) - L'escadrille a été stationnée sur ce terrain de 5 décembre 1918 au 14 août 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Moteur Renault 300 Hp qui équipe les Breguet 14A2 de l'escadrille BR 244 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Breguet 14 A2 n° 4981 codé "4" baptisé "15 grammes" de l'Adj Louis Maufra de l'escadrille BR 244 sur le terrain d'aviation de Lachen-Speyerdorf (Allemagne) en avril 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

 

 

 

Les avions allemands

Intérieur d'un des hangars du terrain d'aviation allmemand de Lachen-Seyerdorf en janvier 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Photo des avions allemands abandonnés sur le terrain de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) - L'escadrille BR 244 a stationné sur ce terrain du 5 décembre 1918 au 14 août 1919 - Pendant son séjour, Louis Maufra a testé en vol les DFW n° 386 et 2353. Il cumulera 4h40 de vol sur ce biplace allemand - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Chasseur allemand Fokker D VII sur le terrain de Lachen-Seyerdorf en janvier 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Chasseur allemand Siemens-Schuckert D IV sur le terrain de Lachen-Seyerdorf en mai 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Les avions allemands

Epave d'un bombardier allemand Friedrichsafen G III abandonnée sur le terrain de Lachen-Seyerdorf (Allemagne) en janvier 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Bombardier allemand Friedrichsafen G III sur le terrain de Lachen-Seyerdorf en janvier 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Avions allemands Halbenstadt et Siemens-Schuckert D IV abandonnés sur le terrain de Lachen-Seyerdorf en avril 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

Usine Pfalz sur le terrain d'aviation de Spire (Allemagne) en avril 1919 - A la fin de la guerre, cette usine fabriquait des Pfalz D XII - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

 

 
 

 

Souvenirs en rapport

Souvenirs en rapport

Menu du diner de démobilisation de l'escadrille BR 244 qui a eu lieu sur le terrain de Bitche (Moselle), le 27 août 1919 - Photo transmise par Jean-Luc Caraes que je remercie pour son aide.

 

Remerciements :

- M. Jean-Luc Caraes pour l'envoi des archives de Louis Maufra.

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- L'aviation française 1914-1940, ses escadrilles, ses insignes - par le Commandant E Moreau-Bérillon - publié à compte d'auteur en 1970.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Les Insignes de l'Aéronautique Militaire Française jusqu'en 1918 par Philippe Bartlett publié par Indo Editions en 2002.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Site Internet "Traditions des escadrilles de l'Armée de l'Air" de Henri Guyot - Voir le lien
- Site Internet "Mémoires des Hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien

 

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Escadrille 270 Escadrille 243

 

 

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir