Menu
Cliquez sur la bande titre pour revenir sur le menu

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Insignes de l'escadrille SPA 313
peints sur les fuselages

 

 

Insigne métallique de
l'escadrille SPA 313

Symbolique

 

 

 

Historique succinct

 

 

 

Insignes métalliques des unités
détentrices de ses traditions

 

 

Unités détentrices des traditions
de l'escadrille SPA 313

 

Insignes métalliques des unités
détentrices de ses traditions

 

 

 

Appellations successives

 

Lieux de stationnements

 

 

Carte des différents stationnements

Numéros des départements français

 

Rattachements de l'escadrille

 

Batailles et missions importantes
de l'escadrille SPA 313

 

Commandants de l'escadrille

 

 

Personnel de l'escadrille SPA 313

Liste à venir

Types d'avions utilisés

 

Numéros des avions connus


 

Victoires de l'escadrille SPA 313

 

Morts : en rouge / Blessés et indemnes : en jauBR 257ne


 

 

Décorations

 

 

Les hommes

 

Photo du Slt Louis Austin

Slt Louis William Guy Austin - Né le 22 mars 1898 à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) - Fils d'Adolphe Austin et Dolina Warnig - Domiciliés à Port-Vila (Nouvelle-Calédonie) - Profession avant guerre étudiant - Classe 1918 - Recrutement du 1er bureau de la Seine sous le matricule n° 379 - Engagé volontaire pour la durée de la guerre, au titre du 81ème artillerie lourde, le 16 février 1916 - Passé à l'aéronautique militaire comme élève pilote - Tests de sélection et cours théoriques à l'école d'aviation militaire de Dijon, le 24 août 1916 - Stage d'écolage élémentaire à l'école d'aviation militaire de Buc, le 3 septembre 1916 - Brevet de pilote militaire n° 4960 obtenu à l'école d'aviation militaire de Buc, le 23 novembre 1916 - Stage "Avions Rapides" à l'école d'aviation militaire d'Avord, le 27 novembre 1916 - Nommé Caporal, le 9 décembre 1916 - Stage de tir à l'école de tir aérien de Cazaux, le 2 janvier 1917 - Stage de "Haute Ecole" à l'école d'aviation militaire de Pau, le 20 janvier 1917 - Lègèrement blessé au cours d'un accident d'avion à l'école d'aviation militaire de Pau, le 21 février 1917 - Stage à l'école d'aviation militaire d'Etampes, le 24 février 1917 - Pilote de l'escadrille N 313 du 1er au 20 avril 1917 - Pilote de l'escadrille C 34 du 20 avril au 9 mai 1917 - Pilote de l'escadrille N 92 / SPA 92 du 9 mai 1917 au 18 avril 1919 - Hospitalisé entre le 13 mai et le 4 juin 1917 - En déplacement du 23 au 26 juillet 1917 - Nommé Maréchal des logis, le 20 juillet 1917 - Citation n° 248 à l'ordre du 16ème corps d'armée, en date du 19 septembre 1917 - Nommé Sous-lieutenant, à titre temporaire, le 27 janvier 1918 - En mission au RGAé du 8 au 11 mars 1918 - Victime d'une gelure des mains en mars 1918 - Citation n° 2408 à l'ordre de la 2ème armée, en date du 2 mai 1918 - Une victoire homologuée, en coopération avec l'adj Maurice Robert, dans les environs de Faverolles, le 30 juin 1918 - Une victoire homologuée, en coopération avec le Slt Basuyaux, le 24 juillet 1918 - Citation n° 1364 à l'ordre de l'armée, en date du 2 septembre 1918 - Une victoire homologuée contre un Drachen dans les environs de Beaurieux, le 7 septembre 1918 - Fracture des os de la face au cours d'un accident d'avion en novembre 1918 - Citation n° 667 à l'ordre de la 6ème armée, en date du 30 janvier 1919 - Pilote de l'escadrille SPA 38 du 18 avril au 10 août 1919 - En mission du 12 au 18 juillet 1919 - Pilote du 2ème régiment de chasse de Strasbourg, le 1er janvier 1920 - Démobilisé, le 24 avril 1920 - Domicilié au 70, boulevard Maillot à Neuilly-sur-Seine, à compter du 18 mai 1920 - Citation à l'ordre de l'armée et chevalier de la légion d'honneur, en date du 16 juin 1920 - Domicilié à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), à compter du 19 octobre 1920 - Affecté au 281ème régiment d'artillerie à Nouméa, le 5 septembre 1921 - Proposé à la réforme définitive n° 1 de 20 % pour enfoncement de la cage thoracique par la commission de réforme de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le 22 septembre 1921 - Mis à la disposition du général commandant superieur du Pacifique, le 20 juillet 1922 - Affecté au 58ème régiment d'infanterie et mis à la disposition du chef de bataillon, commandant supérieur des troupes du groupe du Pacifique, le 27 septembre 1926 - Proposé pour la radiation des cadres avec pension permanente de 100 % par le 3ème bureau de la Seine pour enfoncement de la cage thoracique et névrose traumatique, le 1er octobre 1926 - Rayé des cadres, le 17 janvier 1927 - Directeur des comptoirs français des Nouvelles-Hébrides (Nouvelle-Calédonie) - Domicilié au 14, avenue Georges Clémenceau à Nice (Alpes-Maritimes) - Officier de la Légion d' Honneur, le 6 octobre 1933 - Décédé dans le Morbihan, le 14 décembre 1954 - Sources : Pam - Site Internet Leonore - Fiche matricule du 1er bureau de la Seine conservée aux archives départementales de Paris - Liste des brevets militaires - CCC 34 - CCC 92 - CCC 38 - JORF - Dernière mise à jour : 23 février 2020.

* Citation n° 248 à l'ordre du 16ème corps d'armée, en date du 19 septembre 1917 : "Excellent pilote de chasse comptant à son actif de nombreux combats au cours desquels il a fréquement contraint ses adversaires à une fuite précipitée. Toujours volontaire pour les missions difficiles. A attaqué à bous portant un Drachen, le 17 août 1917, provaquant la descente de cet appareil à un moment important de la bataille. S'est particulièrement distingué au cours de nombreuses protections imméditaes d'avions d'infanterie. A mitraillé fréquemment les renforts ennemis et les batteries en action."

* Citation n° 2408 à l'ordre de la 2ème armée, en date du 2 mai 1918 : "Très bon pilote de chasse. A effectué de nombreuses reconnaissances des arrières mignes ennemies. A donné un bel exemple d'audace et d'énergie en descendant les 24 décembre 1917, 3 et 12 janvier 1918 jusqu'à 50 mètres pour mitrailler des troupes et des convois. A soutenu le 12 avril 1918 un dur combat contre un biplace ennemi qu'il a poursuivi loin dans ses lignes."

* Citation n° 1364 à l'ordre de l'armée du Slt Lewis William Austin, du 81ème régiment d'artillerie , détaché à l'escadrille SPA 92, en date du 2 septembre 1918 : "Excellent officier, pilote de chasse plein d'entrain et de bravoure. A exécuté de nombreuses attaques de Drachen. Le 24 juillet 1918, a contrait un biplace ennemi à atterrir dans nos lignes après un combat acharné."

* Citation n° 667 à l'ordre de la 6ème armée, en date du 30 janvier 1919 : "Excellent pilote de chasse méprisant le danger. Le 4 septembre 1918, a dégagé son camarade de combat au cours d'une lutte engagée loin dans les lignes ennemies contre une forte patrouille de monoplaces. le 7 septembre 1918 a abattu un Drachen en flammes (2ème victoire)."

* Chevalier de la légion d'honneur et citation à l'ordre de l'armée du Slt Louis William Austin, pilote du 2ème régiment de chasse de Strasbourg, en date du 1er septembre 1920 : "Officier de haute valeur morale. Venu des colonies à moins de dix-huit ans pour s’engager dans l’armée française, après la mort de ses deux frères, tués à l’ennemi. Remarquable pilote de chasse, toujours volontaire pour les missions les plus périlleuses. A mitraillé à plusieurs reprises à faible altitude les troupes et les batteries ennemies, incendié un ballon d’observation et abattu un avion. Trois blessures. Quatre citations."

 

Photos aériennes prises
par les équipages

Photos aériennes prises
par les équipages

 

 

Souvenirs en rapport

Souvenirs en rapport

 

 

 

Remerciements :

-

Bibliographie :

- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920 - Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- L'aviation française 1914-1940, ses escadrilles, ses insignes - par le Commandant E Moreau-Bérillon - publié à compte d'auteur en 1970.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Les Insignes de l'Aéronautique Militaire Française jusqu'en 1918 par Philippe Bartlett publié par Indo Editions en 2002.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Les "As" français de la Grande Guerre en deux tomes par Daniel Porret publié par le SHAA en 1983.
- Site Internet "Traditions des escadrilles de l'Armée de l'Air" de Henri Guyot - Voir le lien
- Site Internet "Mémoires des Hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien

 

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Escadrille 314 Escadrille 300

 

 

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir