Menu
Cliquez sur la bande titre pour revenir sur le menu

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Etude réalisée par David Méchin et Albin Denis.

Insignes de l'escadrille 301
peints sur les fuselages

Fanion bicolore et bandes d'identification peints sur le nez d'un Farman F 41 de l'escadrille 301 du Sud Tunisien. Dans les deux cas, il s'agit des mêmes couleurs - Détail d'une carte postale de la collection de Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Autre combinaison d'un insigne personnel, de la devise en arabe et des bandes d'identification - Détail d'une carte postale de la collection de Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Détails des marquages personnels peints sur les fuselages de l'escadrille 301 du Sud Tunisien - Ils se composent toujours d'une devise en arabe peinte à l'avant des avions de l'escadrille et d'un insigne personnel à chaque pilote -
Détail d'une carte postale de la collection de Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Insignes de l'escadrille 541
peints sur les fuselages

Tête d'Hamilcar adoptée par l'escadrille 541 en 1918.
Dessin Albin Denis

Insigne de la tête d'Hamilcar peint sur le fuselage d'un Breguet 14A2.
Photo n° B 79 / n° 2954 du SHD section Air de Vincennes - Origine Stiot.

Symbolique

Les Farman F 41 et F 42 de l’escadrille 301 du Sud Tunisien sont décorés d’une imprécation arabe sur l’avant du fuselage ainsi que d’un insigne personnel sur les flancs. Le buste d’Hamilcar apparait sur les Breguet 14 en 1918 mais il est possible qu’il ait été également porté par les Voisin 10.

Historique

En 1916, la situation politique en Tripolitaine (actuelle Lybie) cause de plus vives inquiétudes. Le pays est théoriquement une colonie italienne depuis 1911, mais les indigènes Senoussis, soutenus par des agents turcs et allemands, sont entrées en rébellion. Les troupes italiennes essuient défaite sur défaite et ne contrôlent plus qu’une mince bande côtière. L’insurrection menace la frontière de la Tunisie, alors protectorat français, dont les postes-frontières du Sud sont attaqués. Paris doit envoyer des renforts et dépêche une formation aérienne, l’escadrille 301 du Sud-Tunisien, rassemblée à Lyon le 9 juillet 1916 et constituée de 6 Farman F-41, appareils dépassés sur le front français que l’on expédie sur des fronts secondaires. La formation embarque à Marseille le lendemain puis débarque à Bizerte deux jours plus tard, d’où elle gagne Tunis puis finalement part pour Gabès le 21 juillet 1916. Elle y constitue une base aérienne sur cette localité et monte ses appareils, mais le premier jour de son installation voit un accident qui blesse grièvement le sergent André Bellot (pilote) et le chef de la base, le capitaine Claude Lamoret, qui expirera de ses blessures le 10 août.

Le 1er septembre 1916 l’escadrille est prête et envoie ses appareils sur une base avancée à Tataouine, dans le désert tunisien, tandis que la base arrière reste à Gabès. De nombreux vols sont alors lancés vers la zone insurgée, des reconnaissances photographiques puis des bombardements sur les colonnes de Senoussis sur lesquels l’effet psychologique de la vue d’un avion n’est pas négligeable. Le 15 septembre 1916 un raid de bombardement à quatre appareils est lancé sur la ville de Nalout. Un des Farman F-41, le n° 3101 sur lequel était écrit en caractères arabes à la pointe du fuselage l’imprécation "Je sème l’épouvante dans le cœur de l’ennemi", ne rentre pas. Il était piloté par le Slt Henri Genest de Chatenay et emmenait pour observateur le LcL Henri Le Bœuf, officier des affaires colonial, chef du secteur du sud-tunisien et fin connaisseur de la région. On retrouvera bien plus tard leur Farman posé intact dans le désert à 400 km à l’ouest de leur point de départ, et leurs corps morts de soif dans les dunes deux années plus tard, le 18 janvier 1918.

L’insurrection senoussie est progressivement repoussée durant l’année 1917 et l’escadrille 301, rebaptisée F-541 en juin 1917, reçoit des Voisin 10 cette même année puis des Breguet 14 en 1918, décorés du buste du Roi carthaginois Hamilcar. L’escadrille, maintenue à l’armistice, devient la 7ème escadrille du régiment d’Algérie - Tunisie le 1er janvier 1920.

Insignes métalliques de l'escadrille 541
et des unités détentrices de ses traditions

Insigne à la tête du roi Hamilcar de l'escadrille VR 541 datant des années 20-30. Le système d'attache arrière n'est pas habituel et se compose d'un passant destiné à accrocher la pièce sur une boucle ou à un galon.

Les devises portées par les avions
de l'escadrille 301 du Sud Tunisien.

Unités détentrices des traditions de l'escadrille 541

 

Lieux de stationnements

Différentes périodes

Appelations successives

Types d'avions utilisés

Commandants de l'escadrille


Carte de la Tunisie actuelle localisant la ville de Foum Tatahouine (de nos jours, Foum Tataouine ou simplement Tataouine)

Localisation précise de la ville de Foum Tatahouine (Foum Tataouine en 2010).

 

 

Numéros des avions connus

NB : le Cne Claude Lamoret et le LcL Henri le Boeuf, n'appartenant pas à l'escadrille 301 / 541, ne sont pas comptés dans ce tableau recapitulatif des pertes.

 

Victoires de l'escadrille 541

Pas de victoire homologuée ou probable.

 

Décorations

Pas de décoration collective pour cette unité.

 

Rattachements

A venir

 

Les hommes

Plusieurs mécaniciens de l'escadrille F 541 posent pour la postérité - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Raymond Delage, transmise par Sylvain Delage, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Des mécaniciens de l'escadrille 541 pose à l'intérieur d'un hangar du terrain de Zarzis, sur la côte tunisienne, en août 1917 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Raymond Delage, transmise par Sylvain Delage, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Les hommes

Les pilotes et observateurs de l'escadrille F 541 ayant participé au bombardement de Ouedzen, le 17 mai 1918 - Remarquez la devise de nez ainsi que l'insigne personnel, une croix de Lorraine trilobée - Les pilotes : Ltt Roger Daudy - Ltt Durand - Adj Historff - Adj Roger Picot - MdL Rémi Wasier - Les observateurs / mitrailleurs : MdL Someillon - MdL Gay - Sgt Dumetz - Cal Delage - Sol Combel - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Raymond Delage, transmise par Sylvain Delage, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Un groupe de mécaniciens de l'escadrille F 541 sur le terrain de Zarzis (Tunisie) en janvier 1918 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Photo Raymond Delage, transmise par Sylvain Delage, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

 

Les terrains

Vue d'avant guerre du terrain d'aviation de Gabès. L'avion est un HF 20 qui n'a aucun rapport avec l'escadrille étudiée. Carte postale d'époque.

Les terrains et installations

Vue du camp militaire de Gabès - Carte postale d'époque.

Camp militaire de Foum Tatahouine vu de Ksar Dagra - L'escadrille G 301 a assuré un détachement dans cette ville du 1er au 30 septembre 1916 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir - Carte postale d'époque.

 

Les avions

Farman F 41 (XLI) de l'escadrille 301 du Sud Tunisien. Tous les avions de cette unité arboraient une devise en arabe sur la partie avant de la carlingue et un insigne personnel à chaque pilote sur les flancs. Cet avion montre un fanion triangulaire dont le dessin et la signification reste à découvrir - Carte postale d'époque.

Le même avion vu de plus près - Voir les marquages personnels dans la rubrique des insignes - Carte postale de la collection de Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Farman F 41 (LXI au premier plan) et F 42 (LXII au second plan) de l'escadrille 301 du Sud Tunisien. Le F 41 est très certainement l'avion faisant l'objet de la 1ère carte. Carte postale d'époque.

Photo prise le même jour des mêmes avions de l'escadrille 301 du Sud Tunisien - Carte postale de la collection de Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Farman F 41 (LXI) de l'escadrille 301 du Sud Tunisien portant le fanion triangulaire et les bandes d'identification - Carte postale d'époque.

La foule des curieux venu observer les Farman de l'escadrille 301 du Sud Tunisien - Carte postale d'époque.

Farman F 41 de l'escadrille 301 du Sud Tunisien - Remarque les bombes fixées par deux sur l'avant de la nacelle - Carte postale d'époque.

Le Farman F 41, portant la devise en arabe "Je lance le feu", piloté par l'Adc de Beauvoir a été accidenté, le 15 septembre 1916 - Photo je ne sais pas encore.

Les avions

Les Farman F 41 (XLI) de l'escadrille 301 du Sud Tunisien sont présentés lors d'une visite d'état-major - Les armes de bord sont des mitrailleuses Hotchkiss de 8 mm - - Carte postale d'époque.

Farman F 41 (XLI) de l'escadrille 301 du Sud Tunisien. Cet avion montre une croix de Lorraine comme insigne personnel - Carte postale de la collection de Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Revue des avions de l'escadrille 301 du Sud Tunisien. Cette unité était dotée des Farman F 41 à cellulle de F 40 et de Farman F 42 à cellule de MF 11 bis - Carte postale d'époque.

Farman F 41 (XLI) de l'escadrille 301 du Sud Tunisien. Cet avion porte un nom de baptème dont la signification reste à découvrir - Carte postale d'époque.

Farman F 41 de l'escadrille 301 du Sud Tunisien - Carte postale de la collection de Jean-Paul Bonora que je remercie pour son aide.

Vue générale des Farman F 41 et F 42 de l'escadrille 301 du Sud Tunisien. Carte postale d'époque.

Un Farman F 42 de l'escadrille 301 survole la ville de Gabès - Carte postale d'époque.

Insigne à la tête d'Hamilcar peint sur le fuselage d'un Breguet 14A2 en 1918 - Photo n° B 76 / n° 1810 du SHD section Air de Vincennes - Origine Rivière.

Breguet 14 A2 photographié sur le terrain de Gabès en 1918 - Carte postale d'époque.

 

Les véhicules

Retour d'une patrouille sur la frontière tripolitaine - Le tracteur d'aviation (camion) est armé d'un canon de 37 mm, en cas de mauvaises rencontres - Photo Raymond Delage, transmise par Sylvain Delage, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Un autre tracteur d'aviation de l'escadrille, armé d'une mitrailleuse Hotchkiss de 8 mm qui couvre le secteur arrière - Photo Raymond Delage, transmise par Sylvain Delage, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

Les véhicules

Le soldat Guignard au volant d'un tracteur léger de l'escadrille VR 451 dans les environs de Gabès, en février 1919 - Photo Raymond Delage, transmise par Sylvain Delage, son petit-fils, que je remercie pour son aide.

 

Remerciements :

- M. David Méchin pour son étude sur l'escadrille 541.
- M. Guy Ruffray pour l'envoi des cartes postales de l'escadrille 301.
- M. Jean-Paul Bonora pour l'envoi des cartes postales de sa collection.
- M. Sylvain Delage pour l'envoi des photos de Raymond Delage, son grand-père.

Bibliographie :

- Mission aérienne au Sahara en 1916 - Contribution à l'histoire du Sahara Tunisien - par Jean-Charles Humbert - Ouvrage publié aux éditions l'Harmattan.
- Les escadrilles de l'aéronautique militaire française - Symbolique et histoire - 1912-1920
- Ouvrage collectif publié par le SHAA de Vincennes en 2003.
- L'aviation française 1914-1940, ses escadrilles, ses insignes - par le Commandant E Moreau-Bérillon - publié à compte d'auteur en 1970.
- The French Air Service War Chronology 1914-1918 par Frank W.Bailey et Christophe Cony publié par les éditions Grub Street en 2001.
- Les Armées françaises dans la Grande Guerre publié à partir de 1922 par le Ministère de la Guerre.
- Site "Chemins de Mémoire" du Ministère de la Défense - Le front d'Orient 1915-1919 - Voir le lien
- Site Internet "Les Insignes de l'Armée de l'Air" de Jean-Jacques Leclercq - Voir le lien
- Site Internet "Mémoires des hommes" du Ministère de la Défense - Voir le lien
- Encyclopédie illustrée de l'aviation publié par les éditions Atlas en 1986.
- Revue "le Saharien" n° 190 publiée le 3ème trimestre 2009.


Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

534bis Escadrille 88bis

 

 

pas de fiche > 1918

Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir Cliquez sur l'image pour l'agrandir