Cliquez sur la barre titre pour revenir sur le menu.

Si vous avez des documents écrits ou photographiques pouvant corriger ou compléter les données de cette page, veuillez contacter l'auteur du site.

Epreuves valables du 1er janvier 1911 au 30 décembre 1912 :

    > Bulletin officiel paru le 18 mars 1911.

    1. Un examen théorique.
    2. escadrille 1914-1915 Trois circuits fermés aller et retour entre deux points distants de 50 km, à une altitude de 300 mètres - Atterrissage au point de départ - Epreuve passée sur avion militaire.


Epreuves valables du 1er janvier 1913 au 31 décembre 1914 :

    > Bulletin officiel paru le 3 décembre 1912.

    1. Un examen théorique.
    2. Un parcours triangulaire de 200 km au minimum, sur le même avion, en 48 heures au plus - Deux escales intermédiaires obligatoires au minimum - Le petit côté du triangle doit faire 20 km au minimum.
    3. Deux lignes droites de 150 km au moins, sur le même avion, durée une semaine maximum (7 jours) - Une escale intermédiaire facultative à une des deux lignes droites.
    4. 45 mn à hauteur constante de 800 m au minimum - Ces 45 mn peuvent être exécutées au cours des épreuves de voyage.


Epreuves valables du 1er janvier 1915 au 14 décembre 1915 :

    > Décision ministèrielle n° 5859 / 12 publiée le 17 décembre 1914.

    1. L'examen théorique de 1913.
    2. Une spirale de 500 mètres - Moteur arrêté avec atterrissage à moins de 200 mètres d'un point fixe.
    3. Une heure de vol au moins à 2000 mètre d'altitude au-dessus du point de départ ou au cours d'un des trois voyages.
    4. Trois épreuves de voyage sur la campagne :
      1. Un triangle de 200 km au moins, en 48 heures au plus avec 2 escales intermédiaires obligatoires - Petit côté du triangle 20 km au minimum sur le même avion.
      2. Une ligne droite de 150 km au moins sans escale, sur le même avion.
      3. Une ligne droite de 150 km au moins entre le lever et le coucher du soleil avec escale facultative, sur le même avion.

Epreuves valables du 15 décembre 1915 au 19 avril 1916 :

    > Décision ministèrielle n° 35852 bis 4 / 12 publiée le 16 décembre 1915.

    1. Un examen théorique.
    2. Une spirale de 500 mètres - Moteur arrêté avec atterrissage à moins de 200 mètres d'un point fixe.
    3. Deux montées à 2000 mètres sans durée fixée.
    4. Un triangle de 200 km au moins, en 48 heures au plus avec 2 escales intermédiaires obligatoires - Petit côté du triangle 20 km au minimum sur le même avion.
    5. Avoir exécuté un minimum de 25 heures de vols, épreuves comprises.


Epreuves valables du 20 avril 1916 au 20 septembre 1916 :

    > Décision ministèrielle n° 16283 4C / 12 publiée le 20 avril 1916.

    1. Un examen théorique.
    2. Une spirale de 500 mètres - Moteur arrêté avec atterrissage à moins de 200 mètres d'un point fixe.
    3. Une heure de vol à 2000 mètres.
    4. Trois triangles chacun de 200 km entre le lever et le coucher du soleil avec atterrissages intermédaires facultatifs à deux d'entre eux - Un triangle peut-être remplacé par une ligne droite de 150 km sans escale.
    5. Avoir exécuté un minimum de 30 heures de vol, épreuves comprises.


Epreuves valables du 21 septembre 1916 au 29 mars 1917 :

    > Décision ministèrielle n° 41102 4C / 12 publiée le 22 septembre 1916.

    1. Un examen théorique.
    2. Une spirale de 500 mètres.
    3. Une heure de vol à 2000 mètres ou deux montées à 2000 mètres pendant 10 mn.
    4. Trois triangles chacun de 200 km à effectuer isolément en 48 heures avec atterrissages intermédaires facultatifs à deux d'entre-eux - Un triangle peut-être remplacé par une ligne droite de 150 km sans escale.
    5. Avoir exécuté un minimum de 30 heures de vol, durée des épreuves comprises.


Epreuves valables du 20 mars 1917 au 3 mai 1921 :

    > Décision ministèrielle n° 2011 4C / 12 publiée le 17 février 1917.

    > Modifiée pour l'école d'Istres par la Décision ministèrielle n° 2151 CD / 12 publiée le 24 avril 1920.

    1. Un examen théorique.
    2. Une spirale de 500 mètres avec atterrrissage à distance fixée d'un point donné.
    3. Une heure de vol à 2000 mètres ou deux montées à 2000 mètres pendant 10 mn.
    4. Deux voyages de 60 km minimum aller et retour avec atterrissages en terrains divers, à effectuer chacun ou tous les deux entre le lever et le coucher du soleil.
    5. Deux triangles différents chacun de 200 km à effectuer isolément, chacun en deux journées consécutives au plus, avec atterrissage facultatif intermédiare au cours de l'un d'entre eux - Un triangle peut-être remplacé par une ligne droite de 150 km sans escale.
    6. Avoir exécuté un minimum de 50 atterrissages.
    7. Avoir exécuté un minimum de 25 heures de vol, durée des épreuves comprises.


Epreuves valables à compter du 30 avril 1920 pour l'école d'Istres en particulier :

    > Décision ministèrielle n° 2151 CD / 12 publiée le 24 avril 1920.

    (Le minimum de 25 heures est réductible pour les anciens observateurs et mitrailleurs.)

    1. Un examen théorique.
    2. Avoir exécuté seul un minimum de 50 atterrissages avant le départ en épreuves du brevet.
    3. Avoir exécuté un nombre d'heures de vol tel que ce nombre + les épreuves sont de 25 heures minimum.
    4. Une spirale de 500 mètres - Moteur à l'extrème ralenti avec atterrissage dans un cercle de diamètre donné.
    5. Une heure de vol à 2000 mètres ou deux montées à 2000 mètres pendant 10 mn.
    6. Deux voyages Nimes - Istres de 55 km.
    7. Un triangle Nimes - Orange - Istres de 160 km en deux journées consécutives au plus sans atterrissage intermédaires facultatifs.


Epreuves valables à compter du 4 mai 1921 :

    > Décision ministèrielle n° 1599, 1600 et 1601 4.0 / 12 publiée le 4 avril 1921.

    1. Un examen théorique avec une note minimale de 12/20.
    2. Avoir exécuté seul un minimum de 50 atterrissages et 20 heures de vol avant le départ en épreuves du brevet.
    3. Une série de cinq huit sans atterrissage autour de deux mâts distants de 500 mètres, à l'altitude minimale de 250 mètres.
    4. Une descente en vol plané de 1500 mètres, moteur à l'extrème ralenti, avec atterrissage dans un rayon d'au plus 150 mètres.
    5. Deux voyages différents de 60 km au minimum, aller et retour.
    6. Deux voyages triangulaires différents de 200 km au minimum - Le plus petit côté du triangle devant mesurer 20 km - L'un des deux voyages triangulaires peut-être remplacé par deux voyages en lignes droite de 150 km chacun.

 

Remerciements à :

- M. François Clément pour l'envoi de la note détaillant les épreuves du brevet militaire par périodes.

Bibliographie :

- Fonds du Général Félix Marie - Cote Z 35807 - SHD du Château de Vincennes.

 

Menu